Chargement...
Chargement...

Bauhaus

Paru le : 09/06/2013
Éditeur(s) : Ullmann
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Jeannine Fiedler - Directeur de publication : Peter Feierabend - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Jacques Aron - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Marianne Brausch

29,95 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Synthèse sur cette école ayant marqué le XXe siècle par son idéal de formes et de couleurs. Replace le Bauhaus dans son contexte historico-politique, étudie ses champs d'activité, ses figures marquantes et son impact sur le style de l'époque. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

« Cautionnement absolu de l'environnement vivant des machines et des véhicules. Arrangement organique des choses selon leur propre loi liée au présent, sans embellissements romantiques et sans kitsch. Utiliser seulement des formes et des couleurs de base typiques, compréhensibles par tous. Simplicité et sobriété dans les divers usages de l'espace, du matériau, du temps et de l'argent. » D'après Walter Gropius, 1926 Ajourd'hui encore - plus de 90 ans après sa fondation et malgré une brève existence de 14 ans à peine -, le Bauhaus continue à fasciner par sa vitalité. L'histoire de l'art et l'histoire culturelle n'ont jamais cessé de s'y intéresser, soulevant à tout moment de nouvelles interrogations. Fondé en 1919 et ancré dans les idées du mouvement Arts and Crafts, du Werkbund et autres courants réformateurs, le Bauhaus atteignit une notoriété qui dépassa rapidement les frontières de l'Allemagne. « Art et technique, une nouvelle unité », cette formule résumait le programme d'une vaste exposition qui se déroula en 1923 et contribua rapidement à faire connaître le Bauhaus. Parmi les apports spécifiques de l'école figurent le célèbre cours préliminaire et la conception pédagogique d'une fusion étroite entre travail d'atelier et enseignement théorique. Foyer du renouveau radical de la vie quotidienne, le Bauhaus devint sous la République de Weimar le catalyseur d'attitudes entièrement neuves à l'égard de l'existence. Son mérite consista à rassembler des positions artistiques contraires à l'esprit académique et à les intégrer dans une approche pédagogique non conventionnelle. Modes nouvelles, exemples originaux de vie communautaire, expérimentation de l'amour libre, invention de conceptions différentes du corps ou fêtes débordant de fantaisie - toutes ces formes d'expression témoignent de l'exceptionnelle créativité du Bauhaus et de son influence sur l'esprit du temps. La multiplicité des aspects abordés et la richesse de la documentation iconographique - en partie inédite - permettent d'appréhender le vaste ensemble thématique du Bauhaus dans toute sa diversité. La présente étude tient compte de l'état actuel de la recherche et s'adresse aussi bien à un public d'amateurs d'art que de connaisseurs. Les premiers chapitres replacent le Bauhaus dans son contexte, tant historique que culturel philosophique, politique et pédagogique. Après la fermeture définitive du Bauhaus à Berlin en 1933, beaucoup de ses méthodes d'enseignement innovantes furent reprises par les écoles se réclamant de son héritage : le Black Moutain College en Caroline du Nord, le New bauhaus à Chicago, ou la Hochschule für Gestaltrung à Ulm. La partie « vie quotidienne » - abondamment illustrée - met en valeur pour la première fois la dimension humaine du phénomène « Bauhaus ». Certains thèmes y font l'objet d'un chapitre indépendant, comme la doctrine du Mazdéisme, la musique au Bauhaus, ou ses fêtes, fort appréciées. La partie concernant les réalisations de cette école donne une vue d'ensemble des priorités qui caractérisèrent le Bauhaus lors des phases successives de son évolution : production artisanale à Weimar sous la direction du « père spirituel » Walter Gropius, exécution de modèles destinés à la fabrication industrielle avec Hannes Meyer à Dessau, et enfin orientation rigoureuse vers l'architecture à l'époque de Ludwig Mies van der Rohe. Une sélection de portraits nous présente diverses personnalités du Bauhaus : ses trois directeurs, les « maîtres » et les « jeunes maîtres ». Le chapitre consacré aux ateliers est précédé par la description des différentes méthodes pédagogiques pratiquées au cours préliminaire par ses professeurs - Itten, Moholy-Nagy, Albers, Kandinsky et Klee. le lecteur a ensuite la possibilité de jeter un coup d'oeil à l'intérieur de chacun des ateliers et d'y découvrir l'immense richesse - formelle et conceptuelle - des productions du Bauhaus. Cette vaste étude atteint son apogée avec des contributions théoriques à la discussion actuelle sur la place du Bauhaus, nous ouvrant en même temps des perspectives sur les créations industrielles de l'avenir. Les innombrables reproductions et la documentation très complète ne se bornent pas à illustrer le texte écrit, elles invitent également le lecteur à pénétrer dans le Bauhaus - ce mouvement-phare parmi les avant-gardes du XXe siècle - pour prendre part à son enseignement et à sa vie.

Fiche Technique

Paru le : 09/06/2013

Thématique : Art du Monde

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Ullmann

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 3-8480-0277-9

EAN13 : 9783848002771

Format : Non précisé.

Reliure : Relié sous jaquette

Pages : 639

Hauteur : 30 cm / Largeur : 25 cm

Épaisseur : 4,2 cm

Poids : 3014 g