Chargement...
Chargement...

Corpus pédagogique pour l'alto. Volume 1, De Corrette (1773) à Elwart (1844)

Paru le : 11/09/2002
Éditeur(s) : Mardaga
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Frédéric Lainé - Auteur : Frédéric Lainé

59,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Histoire complète de l'alto. Ce premier volume propose un panorama des méthodes didactiques : absence de supports d'enseignement, difficulté à concevoir les outils nécessaires, connaissance préalable du violon. Met en regard les différentes méthodes publiées entre 1773 et 1844 visant à répondre aux spécificités de l'instrument. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

L'histoire de l'alto est singulière, reflet d'un instrument injustement méconnu, selon Berlioz, et qui souffrit longtemps de n'être confié qu'à des violonistes peu compétents voire aux amateurs les moins éclairés. Pourtant dès le dernier tiers du XVIIIe siècle, l'extraordinaire développement de la musique instrumentale fait de l'alto un élément indispensable qu'il faut apprendre à maîtriser. Un matériel pédagogique apparaît en France en 1773 grâce à Michel Corrette puis se développe dans la première moitié du XIXe siècle formant un corpus d'une quinzaine d'ouvrages (Méthodes et études). Mais le trouble occasionné par la proximité technique du violon bouleverse les données naturelles des supports didactiques. Comment concevoir une méthode d'alto, que l'on aborde la plupart du temps avec un niveau préalable acquis sur le violon ? C'est le problème de chaque auteur qui doit imaginer des solutions, choisir à quelle catégorie d'instrumentistes il s'adresse (de l'amateur le moins expérimenté au violoniste confirmé) sans négliger de séduire l'acheteur, de le convaincre des qualités et du potentiel de l'instrument. Ce premier volume reproduit l'essentiel des méthodes et études pour l'alto publiées en France de 1773 à 1844 (Corrette, Cupis, Woldemar, Cartier, Gebauer, Bruni, Martinn, Alday, Gard, Marque, Roger, Elwart). Il nous montre à quel point les réponses à la spécificité de l'enseignement de l'alto peuvent être variées comme est multiple la diversité des motivations et des circonstances qui font l'altiste. Une importante introduction, l'analyse des ouvrages et une réflexion sur la conception et la destination de ce corpus permet de cerner la place originale et passionnante de l'alto dans l'histoire de la pédagogie et plus largement dans tout le contexte de la pratique instrumentale en France au cours des XVIIIe et XIXe siècles. Après des études d'alto au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon et d'Histoire de la musique et de Musicologie au Conservatoire National Supérieur de Paris, Frédéric Lainé mène une triple activité d'altiste, d'enseignant et de musicologue. Docteur en musicologie de l'Université de Tours, il consacre l'essentiel de ses recherches à l'histoire des instruments à cordes et au XIXe siècle français. Altiste du trio Cappa, auteur de nombreuses publications pédagogiques (dont une école de l'alto en six volumes), il dirige une collection consacrée à son instrument aux éditions Gérard Billaudot.

Fiche Technique

Paru le : 11/09/2002

Thématique : Pratique instrumentale

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Mardaga

Collection(s) : Ars musices iuxta consignationes variorum scriptorum. Période classique

Série(s) : Corpus pédagogique pour l'alto, n° 1

ISBN : 2-87009-806-5

EAN13 : 9782870098066

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 356

Hauteur : 30 cm / Largeur : 21 cm

Épaisseur : 2,5 cm

Poids : 1050 g