Chargement...
Chargement...

L'Abbé Pierre

Publié le 25/01/2007
Il était la personnalité préférée des Français: celui qui s'occupa des pauvres, des déshérités, des sans-abris s'est éteint à l'âge de 94 ans. Retour sur la vie exceptionnelle d'un homme hors du commun.

L'Abbé Pierre est né Henri Grouès  le 5 Août 1912 dans une famille de la bourgeoise lyonnaise. Très tôt, il découvre la misère en accompagnant son père donner la soupe aux miséreux. En 1931 il entre au monastère des Capucins et sera ordonné prêtre en 1938. Pendant la seconde guerre mondiale,  il entre en clandestinité et prend le nom de l'Abbé Pierre qu'il gardera jusqu'à la fin de sa vie. Prêtre, résistant, député,  l'Abbé Pierre se met déjà au service des autres. En 1949, il crée à Neuilly-Plaisance en Seine-Saint-Denis un lieu baptisé Emmaüs où il accueille des personnes en difficulté. Mais c'est en 1954 que la légende se forge durant ce terrible hiver qui a vu les températures chuter jusqu'à - vingt degrés : l'Abbé Pierre lance un appel radiophonique à la générosité des Français. La France découvre,  bouleversée, que des hommes, des femmes, des enfants, des familles entières vivent dans la rue, dans leur rue. L'appel est entendu : des dons sans précédent affluent de toute la France. L'Abbé Pierre devient la voix des humbles, des sans-papiers, des sans-logis, des gens qu'on n'écoute plus. Cinquante trois ans après son appel, l'Abbé Pierre n'a jamais baissé les bras,  en continuant d'interpeller les politiques, et en rappelant aux Français leur devoir d'aider leurs concitoyens. Il était  de tous les combats, de toutes les batailles, arpentant sans cesse le terrain tant que la misère n'était pas vaincue.

L'Abbé Pierre © Henri Cartier-Bresson

Pour en savoir plus :

Fondation Abbé Pierre : Voir
Emmaüs France : Voir
Faire un don à l'Association Emmaüs : Voir

Chargement...