Chargement...
Chargement...

L'homme, le végétal et l'animal

Publié le 14/04/2015
Un dossier de Catherine Dauriac d'Écolo Info
Le même mot désigne en Grec la semence végétale et humaine : spèrma. Le jeu des dominations commence pour l'Homme à la porte du Paradis Terrestre, quand « l'éternel Dieu le chassa du Jardin d'Eden pour cultiver la terre d'où il avait été pris » (Gen. III, 23).


Pourtant, qu'elle soit sauvage ou domestique, la Nature nous entoure, mais l'homme n'a de cesse de toujours vouloir la contraindre, en fouillant les sols, abusant de ses ressources. « Quand la main ouverte du cueilleur se referme sur l'outil », les terres reculent au profit de la ville », et de ses habitants qu'il faut nourrir.


Visuel : © Daniele Catalanotto / ECAL for the noun project
Chargement...