Chargement...
Chargement...

La ronde des herbiers

Publié le 22/12/2012
Qui n'a pas dans son existence commencé, poursuivi et souvent abandonné la création d'un herbier ?!
Au XVIIIème siècle, ce fut une véritable passion dû aux désirs de classifications des savants, des encyclopédistes et aux grandes expéditions vers des terres inconnues.
Ces herborisations aventureuses et épiques prennent, plus souvent, l'allure de simples promenades quotidiennes dans la campagne ou les jardins.

À la vue des herbiers, l'imagination s'emporte au travers des noms à la fois savants et populaires, des formes et couleurs simples ou extravagantes. Partition musicale, traité poétique, pictural et olfactif : Bruyère cendrée/erica cinerea, Bleuet/Centaurea cyanus, Armoise absinthe/Artemisia absinthium.

En parcourant tous ces herbiers comme on se penche vers une fleur, nous entendons la voix de Rousseau : « Je vais devenir plante moi-même un de ces matins ».


Elisabeth de Feydeau vous présente son ouvrage L'herbier de Marie-Antoinette publié aux éditions Flammarion.




La ronde des herbiers

Chargement...