Chargement...
Chargement...

Les dossiers Ecolo-Info : Prêts à passer à l'action durable ?

Publié le 14/10/2009
Il est devenu impossible d'ouvrir un journal ou un magazine, d'allumer sa télé ou sa radio sans entendre parler de développement durable. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle en soit. Terme fourre-tout, il recouvre une diversité de champs.... pas toujours maîtrisé par les plus fervents défenseurs de la planète.
Un petit ouvrage, 50 mots pour comprendre le développement durable, publié dans les petits carnets (f)utiles chez Alternatives, intelligemment conçu et simplement écrit, permet en une cinquantaine d'entrées de mieux saisir les enjeux économiques, sociaux et environnementaux de ce concept né dans les années 80.

Le rapport Brundtland
, ça vous parle vaguement, pas du tout ?
L'empreinte écologique, elle se mesure comment ?
Combien de pesticides sont utilisés dans l'Union européenne ?
Et la notion de négawatt, ça recouvre quoi au juste ?

Toutes les réponses à ces questions et bien d'autres encore sont apportées par ce petit carnet, parsemé de citations et de chiffres-clés et réalisé dans un esprit à la fois pédagogique et amusé.
Un carnet qui peut se lire dans sa longueur ou qui se laisse picorer au fil de ses envies, chaque entrée étant expliquée sur trois pages maximum.

Et pour vérifier que la lecture a été efficace, un petit quizz à la fin du carnet teste vos toutes nouvelles connaissances !

Une fois les grands concepts établis ou/et rafraîchis, il est temps de passer à la pratique.
Oui, mais par où commencer, dans quels domaines agir, comment mettre en œuvre des comportements écologiques dans sa vie quotidienne ?

Deux ouvrages vous guideront et vous aideront dans ce noble projet : Ces gestes écologiques qui nous font faire des économies, de Pascal Carré et De la consommation à la consomm'action, de René Longet.

Deux ouvrages qui partagent le même objectif : "inciter chacun à agir pour l'environnement à son rythme" et plus particulièrement dans l'ouvrage de Pascal Carré "en puisant une motivation supplémentaire dans les perspectives de gains financiers". Des gains financiers estimés à 4800€ par an pour un ménage français de quatre personnes sur la base de leurs consommations moyennes.

S'appuyant sur le constat initial que la préservation de l'environnement passe par la réduction des ressources consommées, ces deux livres proposent deux grilles d'action complémentaires pour un usage très pratique.

Pascal Carré a choisi de regrouper ses gestes suivant les grandes thématiques que sont les transports, la gestion de l'eau, le chauffage, l'électricité... René Longet opte quant à lui pour le décorticage d'une journée de 24 heures en élargissant le champ des actes stricto-sensu écologiques et en pointant plus particulièrement les répercussions sociales de nos comportements. De l'instant où l'on enfile son jean, à celui où l'on allume son ordinateur en passant par le café que l'on boit ou le week-end prévu à Barcelone, tous nos actes quotidiens sont épluchés sous l'angle des conséquences écologiques, éthiques et sociales.

Chaque ouvrage fourmille de bonnes pratiques, de conseils, d'idées... dont certaines sont simplissimes à mettre en action tout en s'avérant efficaces, comme le simple fait de dépoussiérer régulièrement ses ampoules.

Mélangeant habilement textes, encarts, éléments visuels, schémas et tableaux, les deux livres offrent une très grande fluidité de lecture, permettent de se repérer facilement et de trouver l'information recherchée.


On aime
La réelle facilité à utiliser ces ouvrages : une "navigation" simple et efficace, grâce notamment à un découpage ludique des textes.
La  mine de renseignements, de liens, de sites répertoriés.
Les focus quasi exhaustifs de Pascal Carré : après la lecture de son livre, vous devenez de fait un professionnel du compostage ou du tri sélectif et les toilettes sèches n'ont plus de secret pour vous.
Les récits vivants de témoins (dont celui assez inattendu de Zara Whites, que l'on découvre très engagée dans l'écologie).
La complémentarité de ces trois ouvrages qui permettent d'aborder l'écologie à la fois dans ses enjeux sociaux, économiques et environnementaux.


On aime moins
Certains conseils dans le livre de Pascal Carré qui, uniquement envisagés sous l'angle des économies d'argent interrogent dans une démarche écologique plus globale. Ainsi lorsqu'il propose de faire cuire ses aliments au micro-ondes, on ne peut s'empêcher de rester dubitatif. De la même façon, ses encouragements à privilégier lors de grands déplacements les autoroutes à quatre voies interrogent. Si les autoroutes permettent effectivement une économie sur son propre budget, leur impact sur l'environnement reste tout sauf neutre.


Pour aller plus loin sur le net

Un truc par jour

We are what we do


Ce dossier a été réalisé par Agnès Sejournet, pour Ecolo-Info
Chargement...