Chargement...
Chargement...

Les sous marins

Publié le 25/10/2004
L'homme a toujours caressé deux rêves chimériques : voler comme un oiseau et vivre sous l'eau comme un poisson...

Des machines oblongues traversent la nuit des océans, invisibles car presque sans bruit. Là, des hommes vivent enfermés durant des semaines sans voir le jour. Le monde des sous-marins reste excessivement secret ne faisant souvent l'actualité que lors de tragédies comme celle du naufrage du sous-marins nucléaire russe, le Koursk,en août 2000, dans la mer de Bahrent. Un monde mystérieux qui enflamme l'imagination des écrivains et cinéastes. Notre enfance se souvient du Nautilus et son capitaine Nemo, héros grandiose de Vingt mille lieues sous les mers. Patrick Robinson s'est fait une spécialité de polars militaires dont l'action se passe dans des sous-marins. Evidemment le cinéma s'est emparé de l'univers des submersibles avec des films comme A la poursuite d'octobre rouge de John Mc Tiernan adapté du roman éponyme de Tom Clancy ou U 571 de Jonathan Mostow.

L'épopée des sous-marins commence avec la légende d'Alexandre le Grand qui aurait exploré les fonds marins, à l'aide d'une cloche en verre alimenté par un cable pour respirer, lors du siège de Tyr au IVème siècle avant J-C. Nous sommes certes plus proches du scaphandrier que d'une machine autonome.

L'une des toutes premières traces de sous-marin se trouve parmi les innombrables dessins des carnets de Leonard de Vinci puis, tout au long du XVIIème, de nombreux inventeurs ( Drebbel, Mersenne, Fournier, Borelli, de Son... ) esquissent des projets qui se soldent souvent par des échecs mais font considérablement progresser la recherche. En 1696, Denis Papin construisit un sous-marin qui utilisait pour la première fois de nombreux élèments du sous-marin moderne : ballast, tube d'aération...

Il faudra attendre le XVIIIème siècle pour voir apparaître de véritables submersibles. Si les premiers sous-marins ont été imaginés afin d'explorer le fonds des mer, c'est leur usage à des fins militaires qui assurèrent leur formidable développement. Le Turtle d'Hunley crée en 1775 a été utilisé lors de la guerre d'indépendance des Etats-unis d'Amérique sans succès. Fulton, irlandais d'origine, qui voulait mettre fin à la suprématie de la Grande Bretagne sur les mers, développa un redoutable sous-marin. Il fut le premier à posséder un double système de propulsion suivant qu'il se deplacait en surface ou sous la mer. Le Nautilus développé par Fulton a prouvé sa redoutable efficacité lors d'essais sous la Seine et à Brest mais il ne fut pas utilisé ni par la marine française, ni plus tard par la marine anglaise sous prétexte qu'il ne faisait pas honneur à l'art de la guerre. La première utilisation militaire d'un sous-marin en combat fut le fait du Hunley, appartenant aux confédérés, qui torpilla le Housatonic, batiment nordiste dans la baie de Charleston en 1864. Dès lors, rien n'arreta le formidable développement des sous-marins, des Holland, fleurons de US Navy à partir de 1900, en passant par les redoutables U-Boote allemands lors des deux guerres mondiales jusqu'aux sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE).

David Pigeret

Chargement...