Chargement...
Chargement...

Michel Butor le passionné

Publié le 25/08/2016
Sous une figure de doux ogre Michel Butor, qui vient de nous quitter, fut une figure essentielle, quoique trop souvent souterraine, de la littérature et de la création contemporaine.
Sous une figure de doux ogre Michel Butor, qui vient de nous quitter, fut une figure essentielle, quoique trop souvent souterraine, de la littérature et de la création contemporaine.

Entré en littérature par le coup d'éclat de ses quatre premiers et uniques romans parus aux Editions de Minuit, Passage de Milan, L'Emploi du tempsLa Modification, Degrés (chez Gallimard), Michel Butor se verra adossé toute sa vie l'étiquette Nouveau Roman, alors qu'il fût essentiellement un inventeur de forme, un chercheur en art, animé d'une insatiable passion de la découverte et de la transmission.

Car Michel Butor ne fût pas qu'un remarquable créateur littéraire touchant aussi bien au roman qu'à la poésie, surtout, ou à l'essai, dont ses fameuses "Improvisations", il fût durant toute sa vie un lecteur, un regardeur, un très grand professeur.

Nous vous invitons ici à redécouvrir une œuvre, exemplaire par sa diversité.

Les romans

Lectures

Poésie

Chargement...