Chargement...
Chargement...

Voter pour l'Europe

Publié le 05/05/2009
L'Europe de demain, c'est à vous de la choisir...
Le 7 juin prochain, les français éliront leurs 72 nouveaux députés au parlement européen. S'il est bien une élection qui ne déplace pas les foules c'est bien celle-ci, puisque le nombre de votants ne cesse de diminuer depuis 1979, date de la première élection au suffrage universel direct. Ainsi en 2004, seuls 42% des français se sont déplacés.
Pourtant le parlement a une influence croissante dans nos vies puisque 80% de nos lois sont issues de décisions prises au niveau communautaire. Malgré cela les européennes semblent secondaires, probablement car le travail des députés est moins médiatisé, et donc moins connu que celui des députés nationaux.

Ce ne sont pourtant pas les sujets qui manquent pour ces élections à venir. De grands thèmes reviennent dans les débats et ce seront probablement ces derniers qui permettront de trancher en la faveur d'un parti ou d'un autre. Le premier auquel nous pensons naturellement est bien entendu la situation économique actuelle avec tous les enjeux que cela représente puisque par exemple les ONG demandent au futur parlement de respecter les engagements promis en consacrant 0.7% du P.I.B. à l'aide publique au développement. Il est donc utile de se positionner soit vers le développement d'ouverture vers l'Europe et donc vers l'internationale en œuvrant en commun ou au contraire choisir d'essayer de se recentrer vers des choix plus nationaux.

La politique de l'élargissement de l'Europe est également au cœur des discussions. Le parlement analyse la situation des derniers entrants, la situation de la communauté européenne, mais réfléchit également aux prochaines adhésions. Avec l'entrée des nouveaux pays c'est la responsabilité européenne qui est engagée et un soutien se met en place entre les membres plus prospères et ceux qui sont en difficulté. La définition de cette aide est au cœur des discussions en vue des prochaines élections afin de décider s'il faut continuer dans cette situation faite actuellement de statuts particuliers ou alors mettre en place des contrôles, une solidarité encadrée et des règles identiques pour tous. Toujours dans le cadre de ce regroupement entre les états membres, le sujet d'une politique étrangère européenne et, par cela, d'une forme de défense est une véritable question d'avenir. Certains pays s'accordent déjà au niveau de leurs polices, mais rien n'est réellement concret. Alors faut-il s'armer et créer des forces européennes au risque de paraître ambitieux, voir même expansionniste ou alors faire machine arrière au risque de nier certaines menaces ?

Enfin le sujet qui provoque probablement le plus de doutes au sujet de l'avenir est celui de l'écologie et du respect de l'environnement. Dans une communauté qui regroupe des pays n'ayant pas le même niveau économique il est extrêmement compliqué de prendre des mesures au niveau des transports, des entreprises, des déchets ou d'autres domaines consommateurs en énergie qui risquent de ralentir le développement de certains pays.

Ces sujets qui vont influer sur la vie de 498 millions de citoyens sont donc les éléments qui devraient inciter les populations à aller voter. Pourtant le parlement européen a décidé de ne pas se baser que sur cela, et a donc décidé de mettre en place une vraie politique de communication pour se rappeler à la mémoire des électeurs.

Cette année, Bruxelles a donc décidé de changer les opinions sur le rôle du parlement européen et mise sur les jeunes qui avaient été les grands absents des dernières élections avec seulement 33% de votants. Une campagne de publicité unique dans les 27 pays est lancée depuis le 1er avril avec un seul slogan « à vous de choisir », relayé par le site Internet www.europarl.europa.eu . Ce coup de jeune est repris sur les réseaux sociaux tels que Facebook ou myspace afin de toucher les nouveaux électeurs et cela a déclenché un véritable buzz grâce à l'intervention de la chaine MTV, dédiée aux 18-25ans. Afin d'inciter cette catégorie à se déplacer, des spots de publicité passent aux heures de grande audience sur chaque chaîne MTV, sous le slogan « can you hear me ? » traduit en français par « tu m'entends ? », pour donner envie de faire entendre sa voix. Là également un site est crée : www.canuhearme.eu. Ce dernier rappelle l'existence des élections européennes, mais aussi le fonctionnement du parlement, ses missions et ses actions. En s'adaptant bien au public visé il y a également des détails ajoutés à ce site afin de le différencier d'une simple adresse informative. Une application permet de recevoir un mail pour se souvenir de la date du vote et se rendre aux urnes, on trouve également des forums pour échanger ses opinions sur l'Europe et les élections, ou des messages d'artistes à ce sujet. Enfin il est possible de laisser des « tweets », un court message, sur la page d'accueil pour dire ce que l'Europe veut dire pour l'internaute. Tout est donc fait pour casser l'image d'une Europe floue, lointaine et inaccessible.

Ainsi Bruxelles veut véritablement créer un engouement pour ces élections afin d'inciter les gens à se déplacer pour élire leurs députés. Pour le parlement ce mouvement qu'il souhaite massif est important afin d'asseoir la force de ses propos au niveau international, et c'est pourquoi tant de communication est mise en place.


Des sites à visiter pour se tenir au courant de l'actualité

http://europa.eu/

http://www.touteleurope.fr/

http://www.europarl.europa.eu/

http://www.canuhearme.eu/eu

Chargement...