Chargement...
Chargement...

Essai sur une théorie générale du compte en droit privé

Auteur : Nicolas-Henri Aymeric

Paru le : 14/05/2008
Éditeur(s) : Panthéon-Assas
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Thèses
Contributeur(s) : Préfacier : Alain Ghozi

29,40 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Soutenant la thèse que le compte courant ne peut pas être compris uniquement par référence à la théorie des obligations mais qu'il constitue en réalité un bien, l'auteur propose une théorie novatrice du compte qui en explique notamment les mécanismes. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Quand la doctrine s'est attachée à attribuer une nature juridique au compte, cela s'est fait, pour l'essentiel, tant par l'opposition du compte juridique au cadre comptable, que par l'érection d'un modèle, le compte courant, mécanisme spécifique d'extinction des créances, empruntant au droit des obligations et supposé régir le fonctionnement des autres comptes. Il nous a semblé que l'utilisation actuelle des comptes invitait à considérer que, tout autant que la généralité du modèle, son fonctionnement pouvait être remis en cause. Plus qu'un mécanisme de droit des obligations autonome, le compte est aujourd'hui un bien, plus particulièrement une universalité de fait. Cette qualification, dont il fallait préciser la nature, permet la perpétuation d'un ensemble quand bien même seraient modifiés les éléments individuels qui le constituent. Elle offre un bien qui, tout à la fois, demeure identifiable, justifiant le maintien de la propriété et ouvre une faculté de gestion avantageuse ¤

Fiche Technique

Paru le : 14/05/2008

Thématique : Droit bancaire - assurance

Auteur(s) : Auteur : Nicolas-Henri Aymeric

Éditeur(s) : Panthéon-Assas

Collection(s) : Thèses

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-913397-65-4

EAN13 : 9782913397651

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 604

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 3,4 cm

Poids : 1067 g