Chargement...
Chargement...

Les commutations en droit privé : contribution de la théorie générale des obligations

Auteur : François Chénedé

Paru le : 20/05/2008
Éditeur(s) : Economica
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Recherches juridiques
Contributeur(s) : Préfacier : Alain Ghozi

59,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

A partir de l'actualisation des distinctions opérées par Aristote entre les commutations et distributions, et les commutations volontaires et involontaires, l'auteur traite de questions délicates du droit contemporain des obligations. Il aborde notamment le contrat, la distinction du titre gratuit et du titre onéreux, l'identification et la fonction de la cause d'obligation et le quasi-contrat. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

L'actualisation des distinctions opérées par ARISTOTE entre, d'une part, les commutations et les distributions et, d'autre part les commutations volontaires et les commutations involontaires, permet d'éclairer d'un jour nouveau plusieurs pans de la théorie générale des obligations. Les commutations s'entendent de tous les transferts de valeurs intervenant entre deux individus : transferts de biens ou de services ; transferts bilatéraux ou unilatéraux. Elles doivent être distinguées des distributions qui réalisent, quant à elles, un partage de valeurs entre une pluralité de participants. Cette spécificité des commutations commande l'application d'un régime juridique original, totalement distinct du régime applicable aux distributions : les contrats-échange (vente, mandat) et les quasi-contrats-échange (paiement de l'indu, enrichissement sans cause) ne sauraient être soumis au même régime que les contrats-partage (société, association) et les quasi-contrats-partage (indivision légale, société créée de fait). Au sein des commutations, il convient ensuite de distinguer les commutations volontaires qui organisent de manière prospective un transfert de valeurs justifié, et les commutations involontaires qui corrigent de manière rétrospective un transfert de valeurs injustifié. La classification contemporaine des actes et des faits juridiques ne rend qu'imparfaitement compte de cette dualité, non seulement car elle masque les deux véritables sources des obligations que sont la volonté et la loi, mais aussi, et surtout, car elle néglige la dualité d'effets des obligations volontaires et des obligations légales.

Fiche Technique

Paru le : 20/05/2008

Thématique : Droit bancaire - assurance

Auteur(s) : Auteur : François Chénedé

Éditeur(s) : Economica

Collection(s) : Recherches juridiques

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7178-5552-1

EAN13 : 9782717855524

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : Non précisé.

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 900 g