Chargement...
Chargement...

Misère, religion et politique en Haïti : diabolisation et mal politique

Auteur : André Corten

Paru le : 10/03/2001
Éditeur(s) : Karthala
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Hommes et sociétés
Contributeur(s) : Non précisé.

26,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Etude sur les différents courants religieux, du vaudou au catholicisme, traversant la société haïtienne et influençant la vie politique. L'imaginaire religieux est comme un terreau qui permet l'éclosion d'un discours manichéen sur la misère, laissant par la même un champ libre à des comportements extrêmes peu enclins à la démocratie : la soumission, la révolte impuissante, ou le cynisme... ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Ce livre étudie les différents courants religieux (vaudou, catholicisme, protestantisme classique, pentecôtismes y compris renouveau charismatique, etc.) qui traversent la société haïtienne. L'étude est basée sur une enquête de terrain (centaines d'interviews de pasteurs, de fidèles et de témoins privilégiés et observation de très nombreux cultes dans tout le pays). Elle s'intègre dans une problématique où le religieux est vu dans son mode d'institution du politique. La profusion d'imaginaires religieux favorise un discours social centré sur la diabolisation et les «forces persécutives du mal». Ce discours est une réponse au caractère incompréhensible de la déshumanisation produite par la misère absolue (accentuée ces cinquante et même dix dernières années). Il permet aussi aux élites de classes moyennes haïtiennes fascinées par cette déshumanisation de composer avec elle. Cette fascination se concrétise notamment dans une attraction/répulsion face à la criminalisation et à la lumpenprolétarisation (dispositifs d'autodéfense, brigades de vigilance, etc.). Lorsque le mal politique se déclare, la syntaxe qu'il instaure en vient à classer les comportements en catégories impératives (soumission, révolte impuissante ou mise à profit de la déhumanisation). Certains comportements échappent à ce classement parce qu'ils ont inversé le discours social de la diabolisation. Portés par des mouvements religieux, ils ne fournissent pas, cependant, une alternative politique malgré les prétentions de leurs porte-parole mais peuvent obliger le politique à se déclarer.

Fiche Technique

Paru le : 10/03/2001

Thématique : Anthropologie

Auteur(s) : Auteur : André Corten

Éditeur(s) : Karthala

Collection(s) : Hommes et sociétés

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84586-162-1

EAN13 : 9782845861626

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 245

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 16 cm

Poids : 410 g