Chargement...
Chargement...

Les manières de table dans le monde gréco-romain

Auteur : Robert Nadeau

Paru le : 02/09/2010
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Tables des hommes
Contributeur(s) : Non précisé.

24,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
0,00 €
Protection:
Acheter en numérique

Résumé

Le banquet tel qu'il est présenté chez Plutarque, Lucien et Athénée, est le résultat de la construction d'un savoir littéraire et le lieu de rencontre des élites de l'Empire, appartenant aux sphères culturelles grecque et romaine et communiquant leur amour des lettres grecques. Analyse des discours sur les normes alimentaires, les préceptes de bonnes manières, mais aussi des transgressions. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Le banquet est une activité représentative des valeurs de l'élite grécoromaine du IIe siècle apr. J.-C. Il symbolise l'otium (loisir) et la paideia (culture). Le banquet était déjà le cadre de la transmission des normes comportementales et des valeurs de l'élite à l'époque archaïque, en Grèce, par l'entremise des poèmes épiques et lyriques et par l'observation des pratiques des Anciens. À partir du IVe siècle av. J.-C., dans les écoles de philosophie, les manuels de bienséance concourent également à la formation des futures élites politiques et intellectuelles de la Grèce ancienne. À leur époque, Plutarque de Chéronée, Lucien de Samosate et Athénée de Naucratis, par l'entremise du banquet littéraire, participent, à leur manière, à la diffusion des connaissances et des bonnes manières. Ils réfléchissent aux manières de table contemporaines en convoquant les autorités littéraires appartenant au passé. Souvent, ils mettent en avant une dégradation des moeurs, faisant preuve d'un préjugé, d'une observation inverse à celle de Norbert Elias pour l'Europe moderne. La thèse du sociologue Elias sur le processus évolutif des bonnes moeurs n'est pas opérante pour l'étude des mondes anciens. Au IIe siècle apr. J.-C., à l'époque de l'Empire, les élites grecques et romaines partagent les mêmes loisirs et les mêmes référents culturels. Les banquets grec et romain s'unissent pour former une seule et même institution, un banquet gréco-romain participant à la définition identitaire des élites de l'Empire, comme peuvent l'attester l'apparition de triclinia dans le monde grec et l'introduction de l'épouse grecque au banquet.

Fiche Technique

Paru le : 02/09/2010

Thématique : Autres périodes antiquité

Auteur(s) : Auteur : Robert Nadeau

Éditeur(s) : Presses universitaires de Rennes Presses universitaires François-Rabelais

Collection(s) : Tables des hommes

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7535-1128-4

EAN13 : 9782753511286

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 490

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 3,7 cm

Poids : 768 g