Chargement...
Chargement...

Bonsaï

Publié le 31/01/2002
Bonsaï (mot jap. de bon "pot" et saï "arbre") : Arbre nain, cultivé en pot, obtenu par atrophie des racines et ligature des tiges et rameaux.(Le Petit Robert)

On situe généralement le berceau du bonsaï en Chine. En effet, du XIème au XIIème siècle, la Chine et le Japon entretenaient d'étroites relations culturelles. Le bonsaï a fait partie des éléments transmis par la Chine à son voisin (tout comme le bouddhisme ch'an à l'origine du bouddhisme zen).

Bonsaï est donc une altération du bencai "arbre en pot" provenant de Chine. Les Japonais l'ont développé, magnifiant le rapport ciel-terre-homme (ten-chin-jin).

C'est d'abord dans un souci de facilité de transport que fut inventé le bonsaï. Par la suite l'artiste le transforma en création. Seule une connaissance intime des processus naturels qui interviennent dans la formation des arbres nous permet de reproduire avec justesse les paysages observés.

"Ce n'est pas la philosophie qui a créé le bonsaï, mais le bonsaï qui petit à petit a fait naître une philosophie."

Cet art est le résultat d'un long processus d'évolution faisant appel à la fois à la philosophie, la religion (bouddhisme zen en particulier), à la poésie (haiku), mais avant tout à la peinture.

Mais comme nous le rappelle Benoît Grandjean, "il n'est pas obligatoire de suivre à la lettre un courant de pensée oriental pour pratiquer le bonsaï." Dans son ouvrage Le bonsaï pas à pas , il nous amène étape par étape dans l'aventure du bonsaï. Il a conçu ce manuel à l'usage des débutants.

Avec Bonsaï, la nature et le temps ,Luis Vallejo fait une part plus grande aux origines et à la spiritualité, soutenant son propos par les très belles photos Matias Brianso.

Alain Barbier, responsable de la collection de bonsaïs du Parc Floral de Paris, nous convie dans Les Bonsaïs à la découverte ce végétal avec simplicité : acheter, céer, arroser, tailler les outils, etc...

A votre tour !

Chargement...