Chargement...
Chargement...

La parité

Publié le 03/06/2002
Celui qui acquiert une femme a le principe de la fortune,Une aide semblable à lui, une colonne d'appui.Faute de clôture, le domaine est livré au pillage ;Sans une femme, l'homme gémit et va à la dérive.(Ecclesiaste)

Le terme de parité a été employé en 1884 par la fondatrice de l'aile radicale du féminisme français, Hubertine Auclert, qui affirmait, optimiste: "Il faut qu'elles aient, en plus du droit de vote, la moitié des sièges à la Chambre". Elles exprimait ainsi son souhait de voir exister la parité politique, celle qui s'applique aux lieux de pouvoir, celle qui est un enjeu de la démocratie en tant que nécassaire pour faire contrepoids à l'origine masculine de l'Universel. C'est bien cette parité qui est désormais inscrite dans la Constitution, plus de 200 ans après la Révolution Française et la Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen et plus de 50 ans après l'instauration du droit de vote des femmes et la Constitution de 1946 qui garantissait "à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux des hommes".

Allez les femmes! La parité en politique par Claude du Granut.
L'inscription de la parité dans la Constitution est une grande victoire pour les françaises, et un fait majeur pour l'évolution de la vie politique en France. C'est aussi le point de départ de cet ouvrage et l'occasion pour l'auteur de replacer le combat des femmes en politique dans une perspective historique et sociale, et de démontrer que la parité est un instrument nécessaire de la démocratie et un droit pour les femmes. Si cet ouvrage dresse un bilan théorique de la parité, c'est aussi un guide pratique à l'usage de celles qui souhaitent s'engager en politique.

Egalité entre femmes et hommes : aspects économiques. Rapport par Beatrice Majnoni d'Intignano.
Où en est l'égalité professionnelle entre hommes et femmes ? Quelle est la conséquence de l'augmentation de l'activité féminine sur le développement économique et l'emploi ? Comment les différents pays européens ont-ils concilié les contraintes de l'activité professionnelle et de la vie familiale qui pèsent pour l'essentiel sur les femmes ?
Deux conclusions ressortent de ce rapport. La participation des femmes à l'activité économique est un puissant facteur d'amélioration de la performance économique des pays développés parce qu'elle permet la diversification des talents et oriente la demande des ménages vers des services à fort contenu en emplois. L'auteur plaide, dans un second temps, pour une nouvelle conception de la politique familiale, qui en réconciliant développement de l'activité féminine et vie familiale, fabriquerait l'égalité professionnelle, serait source de croissance et d'emploi et pourrait même à terme induire une hausse de la natalité.

Piloter l'accès des femmes aux emplois supérieurs. Rapport par Anicet Le Pors et Françoise Milewski.
L'acces des femmes aux fonctions d'encadrement et de responsabilités dans les fonctions publiques reste marqué par de profondes inégalités. Il est apparu nécéssaire de s'interroger d'abord sur la place faite aux femmes dans la société. L'école et la famille, dès l'enfance, orientent le devenir des filles et des garçons. L'inégal partage des tâches parentales et domestiques pèse sur la carrière. La division sexuelle des rôles sociaux traverse ainsi les sphères privée, publique et professionnelle. L'administration produit et reproduit les inégalités, dans les modes d'accès aux emplois d'encadrement et dans les critères de déroulements de carrière.
Pour rechercher les causes des discriminations et formuler des recommandations, le ministre de la Fonction Publique a créé un comité de pilotage pour l'égal accès des femmes et des hommes aux emplois supérieurs. Nommé pour 5 ans, il pourra rendre compte de la mise en oeuvre de ces préconisations.

Et si les femmes réinventaient le travail par Cristina Lunghi.
En france et en Europe, tout au long du XX° siècle, les femmes n'ont cessé de lutter pour affirmer leurs droits en matière d'égalité. Leur vision du monde, qui s'impose peu à peu, va conduire à une réorganisation de la société sur des fondements différents: les notions d'écoute de l'autre, d'éthique, de dialogues, de sens de la participation y joueront un rôle déterminant. Pour l'auteur, les femmes accédant à des réponsabilités dans le monde de l'entreprise permettent d'imprimer leur marque sur les modes de management et d'influencer les comportements. (privilégier la qualité de vie de travail, "civiliser" les relations internes, respecter les différences et les individualités...).

La discrimination Femme-Homme par Michel Miné.
En ce début de 3eme millénaire, les femmes sont encore victimes de discriminations au travail alors que leur taux d'activité est proche de celui des hommes. Ces discriminations sont de mieux en mieux établies par des études officielles. Certaines discriminations sont parfois évidentes. Mais il est essentiel d'apprendre à voit toutes les discriminations dans leur diversité et leur ampleur.
Vous trouverez dans ce guide les réponses à de nombreuses questions, ainsi que des exemples précis et une explication succinte du droit du travail.

Les femmes et la politique. Du droit de vote à la parité.
Entre 1945 et 1997, le nombre de femmes élues députées n'a guère évolué. La France se situe encore à l'avant dernier rang des 15 pays de l'Union Européenne en matière de représentation féminine. On a beaucoup parlé de "Révolution" à propos des élections de mars 2001. Mais au rythme où vont les choses, la France des Cantons devra attendre longtemps avant de se réveiller paritaire. Clarisse Fabre, journaliste politique, a réuni des articles du journal Le Monde pour nous présenter un historique de la place des femmes dans la vie politique française. C'est passionnant!

Chargement...