Chargement...
Chargement...

Le roman de Noël II

Publié le 03/12/2004
d'autres livre encore...

Petite visite aux cannibales, Richard Bausch
Deux fascinants destins de femmes, qu'un siècle sépare, alimentent ce roman.
Début XIXe siècle : Marie Kingsley, après une enfance morne, décide de partir explorer l'Afrique à  la recherche des "mangeurs d'hommes", sur les traces de son père.
Lucy, après avoir subi une épreuve terrible à l'adolescence, s'efforçe de juguler le cours de son destin, en se lançant dans sa vie de femme. Quel lien,quelle fascination, au delà du temps peut bien s'exerçer entre les deux femmes ?

La fausse Esther, Pierre Louys
Les éditions finitude, nous les aimons beaucoup, c'est un fait. Leur production (bordelaise) nous ravit et cette subjectivité apparente nous l'assumons sans coup férir car, encore une fois, le superbe livre qui fera office de cadeau merveilleux pour tout amateur de littérature pure est un bijou retrouvé dans l'oeuvre qu'il faut continuer de découvrir et d'aimer de Pierre Louys. Un bijou, vous dis-je, que je me garderai bien de vous dévoiler (pensez "Balzac" comme seul indice).

Adieu Shangai, Angel Wageinstein
Et voilà, l'auteur clôture sa trilogie avec Adieu Shangai. L'action se déroule au début de la guerre dans cette ville qui est devenue le dernier refuge pour les exilés juifs avant l'arrivée des Japonais. Entre le roman d'espionnage et le récit historique, ce roman doté d'un humour rare fera jubiler son lecteur !  A noter qu'il vient  d'être courronné par le prix Jean MONNET.

Rimbaud le disparu, Jean-Jacques Lefrere
Centenaire oblige, Rimbaud se multiplie ; le plus tentant des ouvrages qui lui sont consacrés est signé J.J.Lefrère, son fameux biographe qui se propose dans un format agréable de nous faire vivre les deux aventures du voyou céleste : son oeuvre poétique et son destin exceptionnel après le reniement. Illustrations, reproductions, un livre à conserver jusqu'au bicentenaire...

Colette intime, Gérard Bonal et Michel Remy-Bieth
Un magnifique album  fait de documents, correspondances inédites, objets, gravures, photographies, pour les inconditionnels de la grande dame à l'occasion du bicentenaire de sa mort.

La maison des feuilles, Mark Z. Danielewski
Si vous n'aviez pas fait en son temps l'acquisition d'un des chefs d'oeuvre de la littérature du nouveau millénaire vous bénéficiez d'une nouvelle chance jusqu'à son prochain épuisement. Une question alors taraudera vos nuits et vos jours. Pourquoi ai-je attendu si longtemps ?

1000 Clowns, H.Thomas Steele, Taschen
Très peu de textes dans ce beau livre moelleux, mais des faces de clowns qui éclatent de page en page, des clowns américains parfaits pour l'après-élection de novembre, des photos superbes qui nous incitent à imaginer l'homme derrière le maquillage : un des plus beaux hommages rendus aux prolétaires grimaçants de la piste aux étoiles.

Enid Blyton et le club des cinq, François Rivière
Les nostalgiques et fans des célèbres enquêtes du Club des cinq et du Clan des sept (romans cultes  pour enfants des années 50 et 60) se réjouiront. Voici enfin que leur énigmatique auteure, morte en 1968, prend forme et visage ! Une biographie trés originale et inattendue.

Voyage à Rome, Pierre Grimal
La collection Bouquins  s'enrichit  d'un  bel ouvrage signé Pierre Grimal, spécialiste incontesté de la culture latine ; il nous offre ici un guide de voyage érudit  pour parcourir la Rome moderne dans l'esprit de son ancêtre, à la fois flânerie  élégante  et itinéraire culturel,  au gré de l'histoire de la Ville Eternelle

Anthologie de la poésie érotique française, Jean-Paul Goujon
900 poèmes pas moins bruissent en frissonnant dans ce gros livre impossible à ne lire que d'une main...Des plus illustres aux plus inattendus (comme J.Verne, tiens, encore lui...) sur six siècles. Et la conclusion inévitable qu'en France le pied se prend aussi divinement en pieds longs qu'en courts, sans oublier les corps de garde, les couplets de carabins ou potachiques. Une mine d'or à réveiller !

Le pays des sapins pointus, Sarah Orne Jewett
Cette première traduction en France d'une romancière Américaine totalement méconnue est  un évènement littéraire d'importance. Sarah Orne Jewett :1849-1909,n'a écrit que de courtes histoires inspirées de la vie dans le Maine (en Nouvelle Angleterre), qui est sa région d'origine,d 'hommes et de femmes qui lui sont proches. Ecologiste en son temps, elle sait magnifiquement décrire une région où la nature est luxuriante, et où l'être humain a gardé une fraicheur, une simplicité, une bonté de l'âme, loin de toute pollution de quelque sorte que ce soit. Ses chroniques, rassemblées dans ce recueil au titre évocateur sont d'une telle beauté qu'elles rendent leur lecture unique et inoubliable. Une révélation !

Passion Apollinaire, La poésie à perte de vue, Laurence Campa et Michel Decaudin
Hommage à cette collection et au poète inscrit cette année à leur programme. Une magnifique mis en page qui, au prix d'un travail certainement fastidieux, restitue au lecteur un Paris enfoui au plus profond de nos mémoires. Les photos sont pour la plupart exceptionnelles et Apollinaire nous est rendu avec émotion, grandeur et justice.

Les carnets secrets de Li Yu, Jacques Dars
Parfait hédoniste chinois, Li Yu (1611-1680) dans ses cahiers transforme par différents procédés, la vie en moments heureux. Que l'on soit riche ou pauvre, de la chaise chauffante aux plaisirs charnels, en passant par la délectation d'un bon plat, il semble que pratiquer l'art du bonheur soit plausible!

Dictionnaire amoureux de Venise, Philippe Sollers
Philippe Sollers  poursuit son histoire d'amour avec Venise débutée il y a quarante ans  : dans cette vision personnelle et passionnelle de La Serenissime, il mêle la peinture, la littérature, l'architecture, la musique mais aussi le libertinage ( indissociable de sa  pensée ) et  l'anecdote ; une façon très  sensuelle  de montrer que Venise n'est pas près de mourir !

1 [2] 3

Approuvé par le Père Noël

Chargement...