Chargement...
Chargement...

Portrait de Nelson Mandela

Publié le 06/12/2013
« Je défends l'idéal démocratique d'une société libre dans la quelle les gens vivent ensemble en harmonie et avec des droits égaux »
Le 11 février 1990 Nelson Mandela, leader de l'ANC, est libéré de prison après avoir passé 27 ans d'incarcération dans la prison de Robben Island.
L'image de cet homme de 75 ans au moral intact, marchant d'un pas lent mais sûr fait le tour du monde et signe à ce moment précis le début de l'agonie de l'apartheid.

Nelson Mandela est né Rolihlahla Madida Mandela dans une famille royale de Thembu. Rolihlaha signifie en xhosa « celui qui crée des problèmes ». Jusqu'à l'âge de 10 ans Rolihlahla reste dans le giron familial : une enfance africaine qui oscille entre traditions et culture anglaise à partir du moment où le jeune Rolihlahla est scolarisé. Cette scolarisation lui donnera par ailleurs son prénom anglais et chrétien, Nelson, en hommage probablement à l'amiral Nelson. Son parcours scolaire le mène aux études de droit et en 1953, Nelson Mandela ouvre, avec un associé, le premier cabinet d'avocats noirs d'Afrique du Sud. En même temps il se lance dans la politique au sein de l'ANC où il lutte pour l'égalité des blancs et des noirs dans la société sud africaine. Cette lutte politique devient une lutte armée : violences, attentats et morts sèment la peur dans le pays.

Nelson Mandela justifie cette violence comme une inévitable réponse à la politique suivie par le gouvernement blanc. Clandestinité et arrestations sont le pain quotidien de Mandela jusqu'à l'ultime arrestation et le fameux procès de Rivonia. En juin 1964 lui et ses compagnons sont condamnés à la prison à vie au pénitencier de Robben Island. En septembre 1989 Frédérik De Klerk devient président de l'Afrique du Sud.

Le 11 février 1990 il libère Nelson Mandela qui devient son interlocuteur pour la réconciliation nationale. Pour Mandela la lutte reprend mais cette fois-ci autour d'une table : 27 ans de prison n'ont pas entamé l'ardeur ni la détermination du militant Mandela. Deux évènements importants surviennent dans l'histoire de l'Afrique du Sud : en juin 1991 l'abolition de l'apartheid, et en 1993, le prix Nobel de la paix est attribué à Nelson Mandela et Frédérik De Klerk. En 1994 Nelson Mandela devient président de la République sud-africaine : il forme un gouvernement d'union nationale, travaille à la rédaction d'une nouvelle Constitution et en juin de la même année, l'Afrique du Sud réintègre le Commonwealth et l'Onu.

Nelson Mandela aura vécu plusieurs vies : une enfance royale, une vie d'adulte de luttes et d'isolation et enfin une troisième vie d'homme respecté, fêté, adulé. Un destin hors du commun qui a changé la vie d'un pays et qui fait de Nelson Mandela, selon le terme de Bill Keller du New York Times, le « dernier héros du XXe siècle ».


Repère chronologique :

1918 : naissance de Nelson Mandela
1928 : décès de son père. Scolarisation au Collège missionnaire de Clarkebury.
1939 : Université pour Noirs de Fort Hare.
Entre 1941 et 1944 : quitte l'université, fait divers métiers tout en faisant son droit.
1944 : mariage avec Evelyne Ntoko Mase.
1947 : secrétaire de la Ligue de la jeunesse de l'ANC
1950 : premières lois d'apartheid
1953 : Mandela ouvre le premier cabinet d'avocats noirs
1956 : divorce de Nelson et d'Evelyne Mandela
1958 : mariage de Nelson Mandela avec Winnie.
1963-1964 : procès de Rivonia. Condamnation à perpétuité.
1976 : massacre de Soweto.
1989 : De Klerk président d'Afrique du Sud
1990 : libération de Nelson Mandela
Juin 1991 : abolition de l'apartheid
1993 : Mandela et De Klerk prix Nobel de la paix
1994 : Nelson Mandela président de l'Afrique du Sud.

Pour une chronologie plus complète, consulter les ouvrages de Jean Guiloineau et de François-Xavier Fauvelle-Aymar
Chargement...