Chargement...
Chargement...

Les intermittents du bio : pour une sociologie pragmatique des choix alimentaires émergents

Auteur : Claire Lamine

Paru le : 11/12/2008
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Natures sociales
Contributeur(s) : Préfacier : Francis Chateauraynaud

35,01 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

La majorité des consommateurs bio restent partiels et irréguliers dans leur choix. Cette figure du mangeur bio intermittent, analysée ici, éclaire la variabilité des pratiques alimentaires. L'ouvrage construit un cadre théorique et méthodologique pour l'étude de cette figure et suggère des clés de lecture des changements qui affectent aujourd'hui les systèmes agroalimentaires. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Les intermittents du bio Pour une sociologie pragmatique des choix alimentaires émergents Doit-on relier le succès des produits biologiques au seul contexte récent de crises et de controverses alimentaires ? En fait, les interrogations des mangeurs sont non seulement d'ordre sanitaire, mais aussi diététique, gustatif et éthique. Face à ces incertitudes, certains, les mangeurs bio puristes, délèguent totalement leurs choix au label bio. Mais dans leur grande majorité les consommateurs bio sont irréguliers dans leur choix bio, et ouverts à d'autres solutions : ce sont des mangeurs bio intermittents. L'étude de leur cas nous fait accéder à la complexité et à la variabilité des pratiques alimentaires contemporaines. Pour les décrire, l'approche proposée combine l'analyse de leurs trajectoires et l'analyse pragmatique et microsociologique des rapports entre ces mangeurs et leurs aliments, ce qui permet d'appréhender les variations du degré de réflexivité de l'acte alimentaire et de l'incertitude ressentie par les mangeurs sans basculer dans un relativisme peu constructif. S'opposant aux figures d'un consommateur « zappeur » et déstructuré ou, au contraire, déterminé par son appartenance sociale, l'ouvrage défend la thèse d'une réflexivité routinière. Cette analyse relie aussi les pratiques des mangeurs et celles des filières agroalimentaires, d'ordinaire déconnectées du fait des découpages classiques des disciplines scientifiques. L'étude de systèmes agroalimentaires alternatifs met en exergue des formes possibles de construction de la confiance : ouvrir la « boîte noire » de la production alimentaire, créer des espaces de négociation entre producteurs et consommateurs et même des formes de partage des incertitudes, « ré-attacher » les produits à la nature par le respect de leurs irrégularités. Cela conduit aussi à discuter les limites de la relocalisation des systèmes agroalimentaires, notamment en termes d'équité sociale, et, plus largement, les dimensions politiques de la consommation alimentaire.

Fiche Technique

Paru le : 11/12/2008

Thématique : Anthropologie

Auteur(s) : Auteur : Claire Lamine

Éditeur(s) : Maison des sciences de l'homme Quae

Collection(s) : Natures sociales

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7351-1225-X

EAN13 : 9782735112258

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 341

Hauteur : 23 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,8 cm

Poids : 490 g