Chargement...
Chargement...

Angoulême 2023 : les sélections officielles

Une actualité de Libraires BD/Manga
Publié le 29/11/2022
La sélection de bandes dessinées pour le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême est enfin tombée !

Découvrons ensemble les différents titres en lice pour les diverses catégories de la 50ème édition du festival international de la bande dessinée d'Angoulême qui aura lieu du 26 au 29 janvier 2023.


Les différents ouvrages choisis sont partagés, comme chaque année, en plusieurs sélections : 

  • La sélection officielle
  • La sélection patrimoine
  • La sélection jeunesse
  • La sélection Fauve polar SNCF
  • La sélection eco-fauve Raja
  • La sélection des lycéens 

Mais en attendant de découvrir les grands vainqueurs de cette édition, voici une sélection des différents titres que nous vous invitons à découvrir.


Au sein de la sélection officielle nous aurons retenu ces quelques titres.

Tout d’abord La dernière reine de Rochette. Récit doux amer, entremêlant différentes thématiques telles que le récit historique, d’amour, d’art mais aussi de nature. Véritable coup de coing graphique et scénaristique, le dernier roman graphique de Jean-Marc Rochette se doit de retenir votre attention notamment grâce à son trait virtuose et son histoire tragique emprunte de grands espaces, de liberté et de sentiments.

Nous avons ensuite Eden de Sophie Guerrive. Nouvelle aventure de l’ours Tulipe où se dernier tentera de découvrir le jardin d’Eden. Son chemin sera semé de rencontres toutes plus surprenantes les unes que les autres mais au bout du compte cette aventure est une odyssée, un voyage initiatique d’une grande finesse et d’une grande beauté, se permettant même parfois quelques incursions dans la philosophie.

Cette année nous a gâtés en surprises avec la découverte de Hoka Hey de Neyef. Récit adaptant, tout en en modifiant certains codes, le genre du western, l’aventure de l’auteur nous met aux côtés d’un jeune natif américain accompagnant un homme en quête de vengeance. Plus qu’un road trip dans ces nouveaux Etats-Unis, l’histoire est un échange entre deux générations. L'apaisement de la tristesse et de la haine, et la découverte des ses origines et de sa filiation. 

Antoine Cossé nous a bluffé cette année avec Metax aux éditions Cornélius. Récit fantastique aux thématiques sociétales plus qu’actuelles, l’histoire se démarque par une folle maîtrise d’un univers original composé de toutes pièces où des révolutionnaires tentent d’empêcher le gouvernement local de s’emparer de l’entièreté de la ressource naturelle la plus rare au monde : le métax. Mi fantastique aux accents médiévaux, mi critique sociale, le tout est sublimé par des illustrations au lavis d’une brillante application.

Suite au Discours de la panthère, Jérémie Moreau revient avec Les Pizzlys. Entre récit initiatique et conte aux thématiques modernes, l’ouvrage se veut être un récit aux teintes acidulées mettant l’Homme face à lui-même, à ses fautes et à sa propre condition. Une très belle remise en question teintée d’onirisme maîtrisée comme il faut.

Avec les éditions de la cerise nous avons toujours le droit à de magnifiques OVNIs. Ils ne dérogent pas à la règle avec Une rainette en automne de Linnea Sterte. Il est question ici d’un road-trip initiatique teinté de poésie, d’ambiance zen et d’une galerie d’animaux qui tous, à leur manière, montreront à notre petite grenouille les bienfaits d’une vie en harmonie avec notre nature.

La chaîne du livre n’a qu'à bien se tenir ! Tom Gauld est de retour avec La revanche des bibliothécaires. Avec un humour très british, l'auteur/dessinateur pointe du doigt l’absurdité des différentes situations rencontrées par les auteurs, les éditeurs, les libraires, les bibliothécaires mais surtout les lecteurs. Un trait simple, une écriture habile, l’objet de Tom Gauld se doit de trôner au sommet de votre pile de (re)lecture.

Nous découvrons également Clara Lodewick dans Merel, une histoire de toute apparence tranquille, dans un petit village presque bucolique, où Merel, une quarantenaire célibataire, va souffrir d’une rumeur à son égar. Un splendide premier roman graphique sur l'âpreté des relations humaines.

Dernier titre retenu par nos soins, et immense curiosité comique : La voix de zazar. Le récit suit les pérégrinations de Carol, seul passager à bord d’un croiseur spatial en perdition. Alors que les jours passent il décide alors de faire ami-ami avec le cadavre d’un passager jusqu’à prendre la décision de s’en servir comme garde-manger. Science-fiction humoristique complètement démente, le récit de Geoffroy Monde nous place comme son personnage spectateur d’une action en dehors de toute convention logique.

Les éditions Ça et Là nous ont offert un magnifique roman graphique sobrement intitulé Peau. Le dit récit met en avant une rencontre artistique mais aussi intimiste entre deux femmes qui luttent contre la société et ses diktats, leur passé et leurs doutes. Ensemble, elles apprendront à surmonter bien des peines, renforçant ainsi leur lien, mettant en avant un besoin de sororité.  

La BD indépendante apparaît aussi avec Poisson à Pattes de Blonk aux fantastiques POW POW, un récit sur fond d’époque médiévale qui met en scène Bastien. Plus intelligent et vif que la moyenne, notre génie se pose de grandes questions sur les capacités cognitives des uns et des autres : sa rencontre avec une so(u)rcière, Sidonie, sera décisive. Une histoire poignante et pertinente, aux rebondissements multiples !

Côté manga nous avons eu le droit à la suite de Fool Night, un récit d'anticipation dystopique mettant en avant des concepts de transhumanisme non plus impactés ni avancés par les machines mais bien par les plantes. A travers un graphisme proche d'Urasawa, l'humain et la faune se confondent...

Petite mention également pour La princesse du château sans fin qui se permet le luxe d’inclure la théorie des multivers et dimensions parallèles dans un récit historique ancré dans le japon féodal. Dessins merveilleux au service d’un récit schizophrénique absolument somptueux. 


Voici les titres ayant le plus retenu l’attention de votre chère équipe bande dessinée de la librairie pour ce qui est de la sélection officielle. Mais qu’en est-il de celle concernant le patrimoine ?

En 2022, les éditions 2024 ont récupéré le fameux White Boy, strips autour des aventures d’un jeune homme blanc recueillit par une tribu d’amérindien. Publié entre les années 1933 et 1936, il nous est proposé en format à l’italienne offrant de grande planche nous permettant de profiter au mieux de tous les détails foisonnants dans les cases. De la même manière que la réédition de Pim Pam Poom chez Urban cette année, White Boy est une perle de la bande dessinée patrimoniale à posséder de toute urgence.

Grâce aux éditions Delcourt nous avons eu le droit aux rééditions plus qu’essentielles de Journal de Fabrice Neaud. Récit autobiographique et témoignage d’un jeune hommosexuel dans la France des années 1990. Riche en thèmes abordés, les différents journaux sont en plus des témoins de la politique et des combats sociétaux menée dans une France en pleine mutation.


La sélection jeunesse accueille du beau monde en son sein avec quelques coups de cœur de l’équipe pas piqués des hannetons.

Cy et Marc Dubuisson nous offrent Ana et l’entremonde, une aventure improbable et incroyable avec un soupçon de fantasy.  Entraînés bien malgré eux à bord de l’expédition vers les Indes de Christophe Colomb, Ana et Domingo vont découvrir un “entremonde”, vaste domaine à la croisée des réalités duquel, en apparence, il est impossible de réchapper. 

Traduit de l’américain, Les contrées salées est un splendide roman graphique qui met en scène Vonceil et sa mission : retrouver la sorcière de sel et la convaincre de lever la malédiction qu’elle a jeté aux terres familiales. Ignorant qu’elle se lance dans la plus grande aventure de sa vie, aveuglée par l’envie de sauver son frère, Vonceil va réaliser un formidable voyage. Un roman graphique sublime au trait doux, à lire et relire sans hésitation. 

De Cape et de Mots est une splendide adaptation du roman de Flore Vesco par Kerascoët. Vous y découvrirez Sérine, son amour des mots, son envie de liberté et surtout les terribles complots qui pèsent sur le Roi et qu’elle tentera de déjouer. Entre un trait rafraîchissant, coloré et ludique et un récit prenant et plein de rebondissement, cette BD est un véritable petit bijou !

The magic fish quant à lui est le récit touchant et intime de Tien, un jeune garçon Vietnamien vivant aux Etats-Unis avec ses parents. La barrière de la langue l’empêchera de confier un grand secret à sa mère, un secret qui ne devrait pas en être un, mais dont le mot n’existe pas en vietnamien. Comment lui dire alors qu’il aime les garçons ? Un sublime roman graphique aux dessins stylisés et absolument splendides !

L’éditeur Biscoto revient avec l’adorable Boubou et ses amis. Suivez les aventures rocambolesques de Boubou, de ses amis et surtout d'Antonin, son humain. A travers des péripéties toutes plus azimutées les unes que les autres, Boubou vit des choses incroyables et compte bien détourner toutes les règles pour s'amuser...

Quentin Zuitton revient avec Toutes les princesses meurent après minuit, une BD émouvante mettant en scène une famille dans un huis clos estival. Entre deuil, sentiments cachés et amours de jeunesse... Zuitton nous berce à nouveau avec un récit queer et doux. 

Quant à Voleuse, aux éditions Sarbacane, l’auteur nous conte l’histoire d’une après-veille de longue soirée, où Ella se réveille enivrée mais aussi entourée d'objets luxueux dont elle ne comprend pas la provenance. Impossible de se rappeler ce qu'il s'est passé, ni même à qui elle a volé ces affaires ! C'est à cet instant que la fille dont elle est amoureuse sonne chez elle afin de lui déclarer sa flamme, mais aussi lui apprendre que la soirée d'hier était en réalité chez elle... C'est le début d'une relation douce et pleine de sentiments.

Enfin le manga fait une incursion dans la sélection jeunesse avec la série Boys run the riot. Keito Gaku signe ici un chef d'œuvre monumental et extrêmement actuel. Etant lui-même une personne trans, il nous raconte ici l'histoire du jeune Ryo assigné femme à la naissance. Souffrant de mal-être face aux uniformes de l'école, il va, avec l'aide d'un nouvel élève ayant redoublé, créer une marque de vêtement qui se veut inclusive. C'est un manga abordant la thématique des personnes trans de manière saine, simple mais surtout, il est écrit par un concerné pour des concernés... ou non. 


Le polar cette année a su se démarquer grâce à un titre remarquable de part sa construction et ses inspirations : Hound Dog !

Hound Dog est la rencontre du cinéma des frères Coen, de Quentin Tarantino et de la musique d’Elvis Presley. Etrange nous direz-vous ? Assurément et ajoutez-y un chien comme moteur principal de l’intrigue et vous obtenez une des histoires policières les plus folles et passionnantes de cette année.


Des quelques titres retenus pour la sélection du Eco-Fauve Raja deux nous ont chatouillé la rétine pour leur ambition scénaristique mais également pour leur graphisme, tout à chacun, attrayant.

Récit de hard science-fiction, la réédition de Planètes s’offre à nous. Cette série est une pépite pour tous les fans de SF. Hachimaki est un jeune homme qui a toujours rêvé d'embarquer au sein d'expéditions spatiales risquées, malheureusement il semble difficile de quitter la station orbitale où il ramasse des déchets et débris spatiaux... Jusqu'au jour où des vaisseaux s'engagent vers l'exploration de Jupiter....

Immonde ! chez Glénat est un hommage franc et sincère aux productions Amblin des années 1980, “Immonde !” se démarque des récits d’horreur modernes grâce à de jeunes héros, un contexte économique, social et écologique particulier mais aussi grâce à son écriture simple et arrivant à mettre en avant une pluralité de thèmes.


Voici notre sélection éclectique et exhaustive de nos poulains pour cette 50eme édition du festival de la bande dessinée. Faites nous confiance, les titres que nous vous avons succinctement présentés sont d’excellente facture et tout ce que nous pouvons vous souhaiter c’est une bonne découverte et de choisir votre champion pour cette nouvelle édition. Bonne lecture ! 

Sélection officielle

Sélection Patrimoine

Sélection jeunesse

Sélection Fauve polar SNCF

Sélection des lycéens

Sélection eco-Fauve Raja