Chargement...
Chargement...

Repenser la solidarité

Publié le 31/01/2007
A propos de la parution de Repenser la solidarité, dirigé par Serge Paugam, voici une synthèse sur la nécessaire refondation du contrat social.

L'homme se trouve plus que jamais devant un choix de société. Les inégalités laissent sur le bas côté des millions de personnes dans un état précaire ou de grande pauvreté ; une profonde souffrance morale se fait entendre déplorant une insécurité sociale qui hypothèque sans cesse l'avenir. Les élans de solidarité se multiplient mais ont bien du mal à répondre à une détresse protéiforme. A travers les exemples du passé, il apparaît clairement qu'il est nécessaire de jeter les bases d'un nouveau projet de vie ensemble. La combinaison historique du national et du social ne serait elle pas comme le dit Etienne Balibar "une condition du dépassement des luttes de classe et de leur intégration dans l'Etat, mais aussi comme une condition de résolution des crises politiques".

Serge Paugam, directeur de recherche au CNRS et à l'EHESS, responsable entre autres de l'Equipe de Recherches sur les Inégalités Sociales, appelle à repenser la solidarité en ce sens qu'elle est indispensable à ce qu'il nomme "l'homo sociologicus, l'homme lié aux autres et à la société non seulement pour assurer sa protection face aux aléas de la vie, mais aussi pour satisfaire son besoin vital de reconnaissance, source de son identité et de son existence en tant qu'homme."

Autour de lui, une cinquantaine d'universitaires, sociologues, philosophes, économistes, anthropologues croisent leurs domaines de compétences pour envisager ces questions dans toute leur complexité: Robert Castel, Michel Castra, Louis Chauvel, Jacqueline Costa-Lacoux, Jacques Donzelot, François Dubet, Jean-Pierre Dupuy, Marie Duru-Bellat, Frédéric Lebaron, Rémi Lenoir, Eric Maurin, Thierry Oblet, Dominique Schnapper, Irène Théry, Agnés Van Zanten - pour ne citer que quelques uns (et pardon aux autres) - mettent à la disposition du grand public une synthèse sur les grandes questions sociales aujourd'hui que sont le travail, la famille, l'intergénérationnel, les discriminations, l'égalité scolaire, la laïcité...

L'urgence est absolue, et en cela les chercheurs sont invités à pousser les portes du politique, à mener leur réflexion jusqu'à l'action, à proposer concrètement des pistes de réformes.

Le débat est lancé et cet ouvrage nous offre la possibilité de nous y investir en connaissance de causes. Une belle opportunité à saisir pour cette fois-ci ajouter au pacte écologique un pacte humaniste.

Chargement...