Chargement...
Chargement...
Roland Barthes, un guide sans message

Sélection de livres

Dossiers

Sparte contre Athènes: histoire de la guerre du Péloponnèse

Relatée par Thucydide, la guerre du Péloponnèse nous apparaît comme la conséquence inévitable de l'émergence de la démocratie et de l'impérialisme athénien au lendemain des guerres médiques. C'est cette idée largement admise que l'historien américain Donald Kagan vient remettre en question dans s...

Surveillance : ceci n'est pas une fiction

" La vie ne se vit pas. Elle pourrait être inscrite au frontispice de nos domiciles, à l'entrée de nos villes, sur l'écran d'accueil de nos téléphones, et le salut ne passera que par la rematérialisation du corps, ce corps qui touche, marche et trébuche. C'est tout ce qu'il nous reste pour habite...

Coups de cœur

On n'y échappe pas - Boris Vian

LittératureLittératurecentenaire#Editions Fayard
Vous n'échapperez pas au centenaire de Boris Vian ! Il sera à l'honneur le 11 mars à la station Ausone, lors d'une soirée musicale autour de la parution inédite de son polar.
Vétéran de la guerre de Corée, Frank Bolton rentre au pays amputé d'une main. A New-York, il découvre qu'un mystérieux assassin s'en prend à ses anciennes conquêtes. Avec l'aide de son vieil ami Narcissus, devenu détective privé, Frank va tenter de lever le voile sur cette affaire dont il est le principal suspect.
Côtoyant le macabre et l'humour ce polar inachevé de Boris Vian, auquel le groupe l'OULIPO vient de mettre un point final, invite le lecteur à suivre une enquête passionnante dans les États-Unis des années 50 avec son lot de femmes fatales, de détectives en imperméables, de bourbon et de fumée de cigarettes.
Efficace et sans artifices, vous tenez entre les mains le « page turner » de ce début d'année.

Coup de coeur de Quentin.

Anna Gréki, « voyou » littéraire

LittératurePoésiePoésieAlgérie
Les toutes nouvelles éditions Terrasses nous font découvrir pour leur première publication, sous une jaquette sobre et élégante, la grande poètesse algérienne Anna Gréki.

Anna Gréki, de son vrai nom Colette Anna Grégoire, est née en 1931 à Batna en Algérie. Elle commence des études supérieures de Lettres modernes en France interrompues par la guerre d’Indépendance. Elle rentre alors en Algérie et mène une forte activité de militantisme qui entraîne son arrestation en 1957. Elle sera torturée et expulsée du pays. Elle y reviendra après l’indépendance et enseignera jusqu’à sa mort brutale en 1966.

Elle ne cesse d’écrire des poèmes ainsi que des textes théoriques et critiques. Juste au-dessous du silence reflète parfaitement bien ces deux aspects  de l’œuvre d’Anna Gréki. On peut en effet y découvrir quelques poèmes magnifiquement traduits par la poétesse algérienne contemporaine Lamis Saïdi dans la première partie, puis, un choix de textes exposant la position de l’écrivaine sur différentes questions dont celle des langues d’expression dans la société algérienne. Question éminemment intéressante sachant qu’Anna Gréki avait choisi le français comme langue d’expression artistique.

Une grande voix politique et littéraire à lire à la lumière d’une histoire complexe qui associe en réalité trois guerres : coloniale, révolutionnaire et civile.

 

Dossiers

L'ADN et les recherches en parenté

L'Innovation scientifique, notamment par les nouvelles techniques d'identifiction génétique, a permis d'apporter une certitude biologique sur les presomptions de paternité.

Rivages/Noir à l'honneur

Avec Rivages/Noir, ne rentrez plus seul le soir !

Coups de cœur

L.A Bibliothèque - Susan Orlean

LittératureSciences humaines - HistoireBibliothèqueCrime
Le récit génial de l'incendie de 1986 qui dévasta la grande bibliothèque de Los Angeles. Une enquête passionnante, prétexte pour Susan Orlean de clamer son amour inconditionnel des livres et des structures publiques qui apparaissent comme le phare d'Alexandrie dans l'obscurité des problématiques ...
New-yorkaise d’adoption Susan Orlean revient à Los Angeles dans les années 2010. En réponse à la volonté de son petit garçon d’interroger un documentaliste, Orlean emmène son fils dans l'étonnante et prestigieuse bibliothèque centrale de la ville.

Elle y retrouve son amour pour les lieux, les bibliothèques dans lesquelles elle passa son enfance, y découvrant son amour pour les livres et la littérature. Au détour d’une visite avec le conservateur, celui-ci évoque avec humour « une odeur de fumée » qui se dégagerait encore de certains ouvrages. L’auteur de répondre avec étonnement si l’endroit était autorisé aux fumeurs. Interloqué le conservateur lui raconte le grand incendie qui ravagea la bibliothèque le 29 avril 1986.

Mais qui se souvient du 29 avril 1986 quand le 26 avril de cette même année est marqué au fer rouge par la catastrophe de Tchernobyl ?

Susan Orlean va alors se lancer dans une enquête minutieuse sur l’incendie de la grande bibliothèque. Enquête qui lui fera remonter le temps jusqu’à la construction de l’incroyable édifice, surplombé par une pyramide, en 1926. La précision et l’obsession d’Orlean donnent lieu à un incroyable récit protéiforme et rythmé. Partant des heures qui ont vu le feu ravager 500 000 ouvrages et endommager 700 000 autres, le texte alterne les âges, des premiers conservateurs (et premières conservatrices) de la bibliothèque de Los Angeles à la fin du XIXème siècle, jusqu’au personnage troublant de Harry Peak, pyromane présumé de l’incendie de 1986.

L.A bibliothèque est évidemment le récit de ce fait divers hallucinant et mystérieux qu’est l’incendie criminel de 1986, mais le livre est avant tout une ode personnelle et universelle aux livres, à la lecture et aux institutions culturelles. Le rôle éminemment social d’une structure telle que la bibliothèque de Los Angeles au cœur d’une ville aussi hors norme est ici le grand hommage rendu par Susan Orlean.

Quand nous apprenons qu’aux Etats-Unis, les bibliothèques publiques sont plus nombreuses que les Mac Donald, on ne peut s’empêcher de sourire et de garder espoir.

Le napoléon du crime

Economie - DroitHistoire vraieJusticeDroit
Le plus grand voleur du XIXème siècle.
Le criminel décrit dans ce récit est digne d'un personnage de fiction; il a d'ailleurs inspiré Conan Doyle pour son personnage de Moriarty.
Dans le rôle du voleur Adam  Worth. Celui ci passe ses premières années d'immigrant misérable dans un quartier New-Yorkais où l'on vit totalement en marge de la loi. Il y apprend très vite ce qu'il faut savoir pour réparer les injustices du sort.
Une devise: pas de violence ; pour lui seuls les imbéciles portent des armes.
Son intelligence et son audace, ainsi qu'un solide réseaux de collaborateurs discrets feront rapidement des merveilles dans le milieu.
Il dévalise la Boyston National Bank à Boston. S'installe à Londres, à Paris, en Belgique ou en Afrique du sud au gré de "ses affaires". A la tête d'une multinationale, il n'en soigne pas moins sa façade mondaine: son apparence, son élocution, sa prodigalité donnent l'image d'un gentleman victorien.
Son plus grand exploit sera l’enlèvement de la Duchesse de Devonshire: il s'agit d'un tableau célèbre du portraitiste Gainsborough, qu'il ne resituera qu'au bout de 25 ans.
Cambrioleur de génie, il déjouera toutes les poursuites, changeant de continent comme d'identité.
Lorsqu'il inventera le personnage de Moriarty, Conan Doyle empruntera de nombreux traits à cette légende vivante. Idem pour Maurice Leblanc et son personnage d'Arsène Lupin, notre gentleman cambrioleur français.
Le Napoléon du crime est aussi un formidable témoignage de l'époque, avec une foule de personnages pittoresques.

Carte de fidélité Mollat

carte fidelite

Clic et collecte

clic et collecte

Chèques cadeaux Mollat

cheque cadeau mollat

l'actualité des livres en vidéo

Rencontre au TnBa avec Pierre Judet de la Combe et Hélène...

Conférence autour de l'ouvrage "Tout Homère", Les Belles Lettres et co-édité avec Albin Michel. En partenariat avec l'Université Bordeaux Montaigne.
Entretien avec Chistophe Lucet, journal Sud Ouest.

Jean-Louis Etienne - Aux arbres citoyens

Jean-Louis Etienne, dans son livre "Aux arbres citoyens" décrit le rôle central dévolu aux arbres et aux forêts dans l'équilibre de la planète et propose des solutions écologiques pour en prendre soin à l'avenir, aux Editions Stock. Entretien en partenariat avec Cap-Sciences dans le cadre du cycl...

Pénélope Bagieu - Sacrées Sorcières

Pénélope Bagieu vous présente son adaptation BD du conte de Roald Dahl "Sacrées Sorcières", publiée aux Éditions Gallimard BD.