Chargement...
Chargement...

Des envies de livres !

Dossiers

Escape game géant Trône de fer le dimanche 6 juin 2021 !

Venez explorer le royaume des sept couronnes et partez à la conquête du trône de fer lors de l'Escape Game géant organisé par la librairie Mollat et les éditions J'ai lu le dimanche 6 juin 2021 !

"Le Chat déambule" à Bordeaux ... et chez Mollat

A partir du 17 juin, et pour tout l’été, la ville de Bordeaux accueillera la collection de statues du fameux Chat de Philippe Geluck. A cette occasion, la librairie Mollat vous propose un retour sur un héros au poil ainsi qu'une rencontre exceptionnelle avec Philippe Geluck le vendredi 18 à 16h à...

Joseph Beuys : centenaire d’un incorrigible de l'art

Gilet de pêche, chemise blanche, éternel chapeau en feutre, visage émacié au regard moqueur, vif, parfois mystique, Joseph Beuys fait office de légende tant l’homme et l’œuvre gardent une part de mystère et fascinent encore jusqu’à devenir l’emblème de l’artiste impénitent de l’ « art conceptuel ...

Hérouville, un château au sommet du Rock

De 1970 à 1973, les musiciens les plus en vue de la scène Pop/Rock se donnent rendez-vous à une heure de Paris pour enregistrer sous le regard inspiré et bienveillant de Michel Magne des albums qui marqueront l'histoire de leur art.

les rencontres en vidéo

Miguel Benasayag - Les nouvelles figures de l'agir

Miguel Benasayag vous présente son ouvrage "Les nouvelles figures de l'agir : penser et s'engager depuis le vivant"
aux éditions La Découverte. Entretien avec Nicolas Patin.

Emmanuelle Lambert & Gilles Philippe - "Pléiade" Jean Genet

Emmanuelle Lambert & Gilles Philippe vous présentent l'ouvrage ""Pléiade" Jean Genet"
aux éditions Gallimard. Entretien avec Jean-Michel Devésa.

Charles Pépin & Fabrice Midal - La philosophie

Rencontre avec Charles Pépin & Fabrice Midal autour de la thématique de la philosophie.
Entretien avec Sylvie Hazebroucq.

Coups de cœur

Nino dans la nuit - Capucine & Simon Johannin

LittératureLittérature française et francophoneLittératureJeunesse
Un texte brut, écrit à quatre mains dans un style unique, un immense coup de cœur !
Nino Paradis a 19 ans, un nom à faire rêver pour un quotidien terne. Monté à Paris, il se retrouve rapidement sans le sou, à errer dans les rues de la capitale.
Ses journées sont rythmées par les vols, la drogue, les petits boulots abrutissants, la galère quotidienne. La nuit, Nino s'assomme à coup de soirées enflammées, aux côtés d'amis et au bras de son amour : Lale. 
Jeune couple en marge, enfermé dans cette précarité qui semble ne pas avoir de fin, Nino et Lale tiennent grâce à cet amour transcendant dans lequel ils se noient. Là où le monde rend Nino cynique, pour Lale il devient d'une poésie renversante. Véritable lumière dans sa nuit, elle seule l'inspire dans cette vie où la misère plane, menaçante. 
Nino dans la nuit est un texte pénétrant, où on se laisse embarquer par le quotidien chaotique et le franc-parlé cinglant de Nino. C'est le portrait d'une jeunesse incandescente, emprisonnée dans un avenir trop incertain où vivre au jour le jour sans réelle perspective est devenu banal. On s'immerge sans peine dans cette vie de débrouille, portés par des personnages tellement attachants. 
Un texte brut, écrit à quatre mains dans un style unique, un immense coup de cœur ! 

Joe la pirate

Bandes dessinéesFéminismecoup de coeur
Découvrez le destin extraordinaire de Marion Barbara Carstairs, dite Joe, en pleine effervescence du XXème siècle !

Dès son plus jeune âge, la jeune Marion Barbara Carstairs ne voulait qu’une chose : qu’on l’appelle Joe. Vivant à la garçonne et commençant à découvrir sa sexualité, Marion est également en porte à faux avec sa mère, alcoolique et dépressive notoire, une femme britannique reconnue et possédant une grande fortune. Mais malgré cette mésentente et une figure du père en constant changement, Marion développe une passion pour les automobiles, la navigation, les tatouages mais également, et surtout, pour les soirées mondaines très en vogue pendant l’entre-deux guerres. C’est durant ces festivités que la jeune Marion, maintenant reconnu par tous comme Joe, explorera encore plus son homosexualité et fera la connaissance de la sublime Greta Garbo ou encore de la délicieuse actrice Marlène Dietrich. 

L’apogée de son extraordinaire destin se fera lorsqu’elle fera l’acquisition d’une île dans les Bahamas et en fera son havre de paix.

Doté d’un dessin magnifique, remercions Virginie Augustin, tout en nuance et en noir et blanc, Joe la pirate est une bande dessinée merveilleuse mettant en avant une personnalité hors du commun et pas forcément connue du grand public : celle de Marion “Joe” Barbara Carstairs. Le scénario n’est pas en reste, signé d’une main de maître par le défunt Hubert, il magnifie l’envie et le souhait de liberté et d’émancipation d’une femme dans un milieu relativement mysogine et matchiste : celui du début du XXéme siècle ! 

Bande dessinée coup de coeur, Hubert confirme sa maestria comme il a pu le faire avec Peau d’Homme en proposant un écrit féministe tout en subtilité. Une réussite tout simplement !

Face à une bête sauvage - Joëlle Zask

Sciences humaines - HistoireEcologieEthologie
Le premier confinement a mis en lumière un phénomène grandissant : la présence d'animaux sauvages dans les zones urbaines. Certains, comme le moustique ou le surmulot, nous sont familiers mais plus étonnante fut la découverte de renards, sangliers ou encore pumas s’aventurant dans des milieux qu’...
La question se pose donc : que faire Face à une bête sauvage ? Cela tombe bien : c’est le titre et le sujet du dernier livre de Joëlle Zask, petit par la taille mais sacrément malin par son contenu.

Si elle abordait déjà, dans Zoocities, la présence de plus en plus visible et prégnante d’animaux sauvages dans nos villes, elle combine, dans ce nouvel ouvrage, pragmatisme et philosophie. L’étalement urbain empiétant inexorablement sur le territoire de certaines espèces contraint de plus en plus de ces bêtes sauvages à saisir l’opportunité de se nourrir en ville. Elle prend ainsi en exemple une douzaine d’animaux s'aventurant sur "nos" terres. L’Homme étant sociable mais peu enclin à négocier avec le sauvage qu'il ne comprend finalement qu'assez peu, cette situation nouvelle entraîne des confrontations qui rappelle quelque peu ce dernier à sa finitude. Sauf à être Leonardo Di Caprio dans The Revenant, on se doute facilement que le rapport de force n’est pas en notre faveur dans notre rencontre avec un ours. Mais connaissez-vous le traumatisme que vivent certaines personnes lorsqu’une corneille juge que vous êtes trop près de son nid ? L’attaque en piqué de ces oiseaux de la famille des corbeaux a de quoi vous faire revivre le cauchemar imaginé par Daphné du Maurier et Alfred Hitchcock.

Joëlle Zask nous livre donc, clé en main, la bonne attitude à adopter face à chacune de ces espèces sauvages. La plupart du temps, des notions de self-control vous seront demandées et mieux vaudra compter sur la chance que sur la fuite ou la prière. Mais elle nous invite surtout à tirer une leçon de chacune de ces éventuelles malencontreuses rencontres. De l'aménagement du territoire au tri des déchets en passant par la remise en cause de l'anthropomorphisme et la réduction des inégalités sociales : nombreuses sont les pistes de réflexions explorées.

« La question est (...) de résoudre l'équation à deux variables que sont, d'un côté, le partage nécessaire d'un espace devenu commun et, de l'autre, la réduction maximale des interactions avec eux. »

La principale leçon à retenir est sans doute que l'inévitable coexistence avec le sauvage devra passer par un équilibre à trouver entre biophilie et zoophobie.

C'est un livre à lire et à discuter à l'image de ce coup de cœur fait à quatre mains. Pari donc gagné pour Premier parallèle qui lance avec cet opuscule une collection imaginée comme des « carnets qui passent de poche en poche et que l'on peut griffonner au gré de la lecture. » Longue vie à elle !

La voie du thé - Nadia Bécaud

Sciences humaines - HistoireReligions - SpiritualitésPhilosophies orientalesSpiritualité
« Va donc boire du thé ! »
Véritable spécialiste et fine connaisseuse de la culture du thé en Chine, Nadia Bécaud livre un récit personnel et passionné sur les origines historiques, culturelles et spirituelles d’un breuvage qui fait aujourd’hui partie de notre quotidien.

Dans ce troisième ouvrage, elle partage avec le lecteur ce qu’elle a appris de ses nombreux séjours en Chine, notamment sur la façon dont le thé s’est durablement inscrit dans les grands courants philosophiques et religieux d’Asie. Ainsi est née la voie du thé, culturellement façonnée au gré de ses adeptes, des circonstances, des époques et des régions du monde dans lesquelles elle s’est exportée depuis son berceau originel. Mais l’autrice ne se contente pas de restituer les fondements la voie du thé. Elle évoque également les manifestations de sa dimension spirituelle dans l’art du thé, au travers des qualités requises et des nombreuses subtilités dont sont faites ses cérémonies.

C’est un voyage fascinant, plein de douceur et de sérénité. À déguster avec un bon thé, évidemment.