Chargement...
Chargement...
rentrée littéraire dossier Mollat

Sélection de livres

nous les aimons

Jean-Michel Djian

vous présente son ouvrage "Ivan Illich : l'homme qui a libéré l'avenir"
aux éditions du Seuil

Olivia Elkaim

vous présente son ouvrage "Le tailleur de Relizane"
aux éditions Stock.

Marie-Hélène Lafon

vous présente son ouvrage "Histoire du fils"
aux éditions Buchet Chastel

Coups de cœur

Ivan Illich : l'homme qui a libéré l'avenir

Sciences humaines - HistoirePhilosophesEcologie
Jean-Michel Djian restitue avec empathie et précision la saisissante figure intellectuelle d'Ivan illich dont les analyses sont des ressources essentielles pour aujourd'hui
L'histoire de la pensée abonde en figures dont la notoriété anthume nuit à la connaissance posthume. Si le nom d'Illich circule et agit encore, nous sommes loin de l'immense notoriété qui fut la sienne au milieu des années 70. Mais peut être le temps d'Illich est-il à nouveau venu.
La biographie que propose jean-Michel Djian  est l'occasion de plonger dans la vie et l’œuvre d'un homme qui ne se résolu jamais aux dysfonctionnement des sociétés modernes dont il fut l'analyste perspicace et le contempteur ardent.
Avec une énergie, une empathie un sens du portrait et de la synthèse remarquable, Jean-Michel Djian parvient à décrire sur la longueur le trajet existentiel et intellectuel d'Illich.
Des marches de l'Autriche à la formidable expérience de Cuernavaca, des succès de "La société sans école" aux confidentielles recherches médiévales de la fin de sa vie; Illich ne cessa de lutter contre toutes les formes de déshumanisation de l'homme, contre la logique oppressive et verticale, par nature, des institutions, contre toutes les massifications qui, sous prétexte de rationalisation, détruisent.

Ne négligeant aucun aspect de son œuvre Jean-Michel Djian réussit son pari en nous donnant envie de lire Illich.

Ken Follett - Le Crépuscule et l'Aube

Romans historiquesMoyen-ÂgeVikingsroman historique
Ken Follett nous ramène aux origines de Kingsbridge
An 997 en Angleterre, fin du haut Moyen-Age. Trois destins s’entrecroisent. Edgar, jeune constructeur de bateaux est obligé de quitter son village lorsque celui-ci est détruit lors d’une attaque de vikings. Ragna, jeune noble normande, part rejoindre son futur mari dont elle est amoureuse en Angleterre. Aldred, moine idéaliste, ne rêve que d’apporter justice et érudition dans son abbaye et dans son pays. Leurs destins se croisent dans un petit hameau, Dreng’s Ferry, qui deviendra plus tard la ville de Kingsbridge. Tous les trois vont lutter contre un pouvoir corrompu, au péril de leurs vies.

Cette magnifique épopée historique nous amène aux origines de Kingsbridge et nous permet de découvrir ou de redécouvrir avec plaisir la série des Piliers de la Terre sous un angle nouveau.
Edgar, Ragna et Aldred, à l’instar de tous les autres personnages rencontrés, sont atypiques et attachants. Tous sont en proie aux plus forts des sentiments humains : joie, peine, amour, haine, désir de vengeance et ambition.

Avec Le Crépuscule et l’Aube, Ken Follett nous offre un superbe roman historique fourmillant de détails et de descriptions comme lui seul sait le faire.

Là d'où je viens a disparu

LittératureLittératureRentrée littéraire 2020
Un roman choral terriblement juste sur l'exil
Là d’où ils viennent, c’est ce que tâchent d’oublier les différents narrateurs du dernier roman de Guillaume Poix. Faire table rase, laisser loin son pays et ses racines, pour gagner un ailleurs forcément meilleur. Chaque chapitre correspond à une voix et ces voix, entre 2015 et 2019, de la Somalie à la France en passant par la Libye, du Salvador aux Etats-Unis, sont celles de l’exil.
Un exil raconté par celles et ceux qui le vivent, au péril de leur vie, que ce soit à travers les Alpes ou le Rio Grande. Par celles et ceux qui le subissent de loin, proches laissés au pays, qui se rongent les sangs dans des régions en proie à la violence, en attente de nouvelles de ceux qu’ils ont laissé partir, ceux-là mêmes qui, une fois l’eldorado atteint, ne peuvent que mentir pour ne pas décevoir face à la triste réalité de leur nouvelle vie. L’exil raconté enfin par celles et ceux qui le rejettent, le traquent, trouvant dans la défense des frontières de leur patrie une raison d’être. Toutes ces voix se rencontrent parfois mais se manquent le plus souvent.
Comme dans son premier et terrible roman « Les fils conducteurs », c’est une tragédie contemporaine que l’écrivain et dramaturge Guillaume Poix dresse ici. Ses protagonistes, plus ou moins fictifs, sont ceux d’une pièce de théâtre qui se joue sur une scène mondiale face à un public qui ferme les yeux. Lisez ces voix diverses et vous n’écouterez plus de la même manière celles qui, de manière mécanique, vous annoncent régulièrement entre deux publicités que des « migrants » ont péri en mer.   

Kent State : Quatre morts dans l'Ohio

Bandes dessinéesDocumentairecoup de coeur
Derf Backderf revient sur les événements tragiques du campus de Kent State des années 70 dans un roman graphique documentaire étrangement d'actualité par rapport aux nombreux mouvements sociaux américains de cette année.
Le récit met en place une série de dominos; d'un côté l'administration Nixon déploie de nombreux jeunes pour la guerre du Vietnam, et de l'autre la confusion grandissante entre les mouvements sociaux radicaux et non-violents. De ce climat tendu, l'auteur nous offre les clés de compréhension pour avoir une vision plus globale des mécaniques qui peuvent déboucher sur des événements graves : à Kent State, quatre jeunes sont morts lors d'une manifestation, mais le bilan de 2020 n'est toujours pas clos aux Etats-Unis.
La narration des événements et la rigueur de la documentation effectuée par Derf Backderf sont aussi bien menées que pour son autre documentaire, Mon Ami Dahmer.

Dossiers

Mauriac journaliste

A l'occasion du cinquantenaire de la disparition du grand écrivain bordelais Robert Laffont et Mollat rééditent les indispensables Bloc-Notes de François Mauriac.

L'inoubliable Frantz Fanon

À l'occasion de la sortie de la bande dessinée "Frantz Fanon" aux Editions La Découverte et de la rencontre avec l'auteur Frédéric Ciriez et l'illustrateur Romain Lamy le jeudi 24 septembre à 15h à la Station Ausone, nous vous proposons de (re)découvrir les œuvres du célèbre psychiatre martiniqua...

Victor Brauner (1903-1966)

Le Musée d'Art moderne de la ville de Paris organise, du 18 septembre 2020 au 10 janvier 2021, une grande rétrospective consacrée à Victor Brauner, un des plus grands peintres du mouvement Surréaliste. D'abord dadaïste, il crée l'unique numéro de la revue 75HP avec Ilarie Voronca en 1924 puis int...

En route vers le lycée !

La rentrée est là et c'est l'année des grands changements. Vous quittez le collège pour le lycée !