Chargement...
Chargement...

Les Phares du Nord

Publié le 20/03/2003
Savez-vous quel est, après la Bible, le livre le plus traduit au monde ? Et bien, c'est un ouvrage néerlandais, Le journal d'Anne Frank.

La Littérature néerlandaise a connu son âge d'or au XXème siècle. D'une part parce qu'elle a su rendre compte des grands traumatisme que la Flandre et les Pays Bas ont traversé : les deux guerres mondiales, la fin des empires coloniaux et commerciaux belges et néerlandais et la naissance d'un sentiment de culpabilité post colonial et d'autre part parce que c'est à cette époque que les écrivains néerlandophones ont entrepris de s'émanciper du carcan moral des conventions protestantes qui reprouvait toute production artistique non " édifiante ".

Vingt-deux millions de hollandais et de flamands , auxquels s'ajoutent les Surinamiens et les habitants des Antilles néerlandaises, c'est le lectorat sur lequel peut compter un auteur de langue flamande. Un lectorat cultivé, curieux, exigeant mais fidèle, qui a su faire de grands auteurs comme Hugo Claus, Cees Nooteboom ou Hella Haasse, pourtant réputés difficiles des stars dans leurs pays.

L'édition 2003 du salon du Livre de Paris a eu la bonne idée de mettre la littérature flamande et néerlandaise à l'honneur ; c'est donc l'occasion rêvée de découvrir avec les cinquante-huit auteurs invités, une langue et une littérature mal connue, en plein essor et qui nous réserve bien des surprises.

 

Quand on parle de littérature néerlandaise, le premier nom qui vient est en général celui de l'écrivain flamand Hugo Claus.

Né en 1929, l'auteur du Chagrin des Belges est un de ces éternels prétendants au Nobel de littérature. Plus respecté qu'aimé dans son pays auquel son œuvre littéraire, théâtrale et poétique tend un miroir cruel, l'homme se définit comme perpétuellement en colère.

Né en littérature avec les surréalistes, cet artiste anticonformiste et incontrôlable a produit près d'une centaine d'ouvrages. Autodidacte, il est un des plus grands stylistes que la littérature de langue néerlandaise ait produits. Protéiforme, son œuvre peut être des plus accessibles ou codée et ésotérique selon l'inspiration de son auteur.

Sa vision du monde profondément tragique et pessimiste se dissimule souvent sous un masque de truculence et un goût avéré pour le grotesque, peut-être pour rire plutôt que pleurer d'un monde que Claus voit souvent comme une machine à fabriquer des sous-hommes .

Quoi qu'il en soit, Claus est l'écrivain flamand à découvrir pour qui veut à la fois connaître la littérature et l'âme des Belges de Flandres.

 


Les 58 auteurs de langue néerlandaise présents au Salon du Livre de Paris

Romans

Ecrivains flamands
Hugo Claus
Jef Geeraerts
Kristien Hemmerechts
Stefan Hertmans
Eric de Kuyper
Ivo Michiels
Erwin Mortier

Ecrivains néerlandais
Kader Abdolah
Abdelkader Benali
Hafid Bouazza
Oscar van den Boogaard
H.M. van den Brink
Adriaan van Dis
Renate Dorrestein
Anna Enquist
Carl Friedman
Arnon Grunberg
Hella Haasse
Moses Isegawa
Maarten 't Hart
Karel Glastra van Loon
Margriet de Moor
Marcel Möring
Harry Mulisch
Cees Nooteboom
Connie Palmen
Leon de Winter


Essais


Ecrivains flamands
Jozef Deleu
Geert van Istendael
Lieve Joris

Ecrivains néerlandais

Tijs Goldschmidt
Bert Keizer


Beaux livres
/ Livres d'art

Ecrivains flamands
Wim Blockmans
Dirk de Vos


Poésie

Ecrivains flamands
Benno Barnard
Stefaan van den Brem
Leonard Nolens
Miriam Vanhee

Ecrivains néerlandais
Arjen Duinker
Rutger Kopland
Gerrit Kouwenaar


Théâtre

Ecrivains flamands
Jan Fabre
Tom Lanoye
Peter Verhelst


Jeunesse - Enfants - Illustrateurs

Ecrivains flamands
Carl Cneutt
Gerda Dendooven
Bart Moeyaert
Brigitte Minne
Anne Provoost

Ecrivains néerlandais
Guus Kuijer
Joke van Leeuwen
Toon Tellegen
Ted van Lieshout


Bandes déssinées / Cartoons

Ecrivains flamands
Benoît van Innis
Marvano
Johan de Moor

Ecrivains néerlandais
Gerrie Hondius
Willem

Chargement...