Chargement...
Chargement...

BACON EN TOUTES LETTRES ou quand les écrits inspirent la peinture.

Une actualité de Emilie Dupuch
Publié le 07/09/2019
Le Centre Pompidou, sous la direction de Didier Ottinger, propose un regard nouveau sur l’œuvre du peintre britannique Francis Bacon (1909-1992) qui puise chez de nombreux auteurs des images et des émotions, sources d'inspiration d'une quête de la réalité et d'un questionnement du vivant. Les toiles de Bacon ont souvent reflété l’angoisse et la violence de la condition humaine pour atteindre directement « notre système nerveux plutôt que notre esprit » faisant appel en quelque sorte à nos réflexes et notre instinct face à la tragédie.
Par le biais de l’observation de l’humain qu’il a étudié de manière chirurgicale jusque dans ses entrailles, ses peurs et dont il a retranscrit les mouvements, Bacon a participé à l'élaboration d’un vocabulaire pictural du réalisme qu’il n’a eu de cesse d’enrichir les vingt dernières années de son existence. S’inspirant notamment de Nietzsche, Eschyle, Leiris, Bataille ou encore Conrad, Bacon a dépeint l’horreur, la déconstruction et la mort dans le seul but de traduire le mouvement de la vie.

Monographies / Catalogues

Entretiens

Essais / Biographies

divers

Sources littéraires