Chargement...
Chargement...

Les Zamore font sauter les crêpes !

Publié le 02/02/2005
Traditionnellement on fait des crêpes pour fêter la fin de l'hiver et on espére la bonne fortune en tenant une pièce d'or dans la main qui tient la queue de la poêle...La tradition résistera-t-elle à la famille Zamore?

De la farine, des oeufs et du lait sont les ingrédients de base pour une Chandeleur réussie. Madame Zamore aura préparé la pâte à crêpes à l'avance se référant aux recettes de base du Larousse gastronomique, une valeur sûre, se dit-elle. Ensuite, c'est affaire d'imagination. Son amie Eglantine lui a conseillé Les crêpes de Sophie - vous savez : celle des cakes - livre où les crêpes sont de véritables plats complets (crêpes de volaille à la mimolette, crêpes à la sardine, à la mousse au chocolat..). Les enfants vont adorer, les rondeurs de Monsieur Zamore aussi.

Crêpes et galettes, donne aussi des recettes de galettes complètes plus simples mais tout aussi roboratives.

Pour une version régionaliste de la Chandeleur, Madame Zamore préfèrera le livre de Raymonde Charlon : Couquebaques des Flandres, Tourtous limousins, Tartouilles de Saint-Flour, de jolis noms imagés pour désigner les spécialités françaises, ça rappellera les dernières vacances en Auvergne où un jour de pluie, la famille Zamore avait passé la journée coincée au gîte à goûter aux spécialités locales, les bourriols.

La crêpe est universelle, et selon les pays, porte le nom de blinis ou pancake : crêpes plus épaisses que l'on mange sucrées ou salées, ou en accompagnement d'un autre plat.

Mais si Madame Zamore voulait un jour se reconvertir et ouvrir une crèperie dans son quartier il lui faudrait avoir lu Le livre des crêpes aux éditions Villette, ouvrage plus technique et semi-professionnel qui explique tout, du matériel au pliage des crêpes.

En attendant de faire sauter les crêpes il reste à fourbir les poêles et à muscler les bras qui les feront tourner avec dextérité sous peine de ne pas voir son voeu s'exaucer.

 

Chargement...