Chargement...
Chargement...

La cuisine asiatique

Publié le 04/05/2010
Une cuisine extraordinairement variée et raffinée.
Comment définir la cuisine asiatique ? Déjà, ce qui fait sa richesse, c'est la multiplicité des saveurs et des préparations. Elle est tantôt simple, tantôt élaborée, un jour douce, l'autre épicée, souvent dépaysante mais parfois ordinaire. Mais deux constantes sont à souligner : elle présente des qualités gustatives extraordinairement variées tout en offrant de grandes vertus nutritionnelles et diététiques.

Ces deux atouts, goût et diététique, doivent beaucoup à l'utilisation récurrente de certains ingrédients. En mettant en valeur des produits typiques (le riz, par exemple), les cuisines chinoises, japonaises, vietnamiennes, thaïlandaises..., offrent au monde une multitude de saveurs, de préparations, de recettes. Soja, tofu, thé, algues... autant d'aliments exotiques synonymes de santé. Car s'ils sont indispensables à la saveur et à la "typicité" des plats asiatiques, ils sont aussi des atouts diététiques.
Autres bons points de cette cuisine : les légumes et les fruits, très utilisés et mis en valeur. Ainsi que les poissons : citons les sushis, makis... et autres fleurons de la cuisine japonaise, tous très tendances aujourd'hui. Préparés à partir de poissons ainsi que d'algues et de riz, ils sont très appréciés dans le monde entier pour leur raffinement et leur légèreté.

Les modes de cuisson, eux aussi emblématiques des cuisines d'Asie, sont reconnus pour leurs vertus diététiques. Le wok, par exemple : avec cet instrument, les aliments sont saisis avec peu de matières grasses et sur feu vif. Cela préserve au maximum le goût et les propriétés nutritionnelles des ingrédients. La cuisson à la vapeur est également très répandue en Asie, et on le sait, elle est particulièrement intéressante pour une alimentation amie de la santé.

Bien entendu, la cuisine asiatique ce n'est pas qu'aliments diététiques et préparations saines. Nems, beignets et autres plats en sauces n'atteignent pas des records de légèreté. L'aspect diététique dépend évidemment du choix des aliments et des menus que l'on compose. Malgré une réputation de cuisine exigeante et complexe, la cuisine asiatique est tout à fait abordable, à condition de dénicher les ingrédients nécessaires et de posséder les outils adéquats.
Et encore faut-il avoir de bonnes recettes...
Chargement...